L'AZOOspermie

Le verdict est tombé...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la suite

Message  Invité le Jeu 22 Nov - 15:12

Aneth a écrit:Coucou Tristounette,

Contente de te revoir !
Du coup, vous allez pouvoir commencer les examens ? Quel est le programme des "réjouissances" ?
Et sinon, comment va le moral ?

Belle journée à toi sunny

Bonjour Aneth, on va dire qu'on fait aller...merci pour ton gentil message Smile

Depuis la nouvelle, même si je n'y pense pas tous les jours, je sens que mon moral a pris un coup, tout est plus difficile quand même et je sens
que mon chéri le vit assez mal. Il ne se sent plus un "homme" à part entière et doute même de sa masculinité. J'ai beau lui dire que pour moi ça change
rien, je sens bien qu'il est profondément affecté.
Depuis quelques temps il évoque très légèrement le sujet...on a parlé de l'éventualité d'une IAD, il s'est braqué au début, mais je lui ai dit que c'était une éventualité
qu'il fallait prendre en compte et anticiper, se préparer à la nouvelle si elle est mauvaise qu'on sache de quoi il s'agit comme alternative.
Ca lui fait peur de ne pas être "véritablement" père et il me dit avoir besoin de temps pour accepter la chose, je lui ai dis que tout n'était pas encore perdu, mais qu'il
était important que l'on pense à voir toutes les possibilités qui s'offrent à nous "au cas où".
Enfin, chacun réagit comme il le peut, moi c'est vrai que ça me rassure d'anticiper : le jour J, si on m'annonce que c'est sécrétoire, au moins je saurai ce que IAD veut
dire et ce que IAD implique, je serai moins effondrée et tout ne sera pas aussi noir que si je ne m'étais pas penchée sur le sujet.

Tout ça pour dire que c'est pas facile tous les jours, que oui, je me demande parfois si je vais être mère un jour, du haut de mes 37 ans, que oui j'aime mon chéri plus fort que tout et que même si il est stérile je ne peux pas le quitter et en même temps je ne peux pas me résoudre à ne pas être mère, c'est un peu une torture quoi.
Après y a aussi les questions sur le sens de la vie, et la suite de l'aventure qui est susceptible d'être une aventure qui ne se fini "qu'à deux", comment la vivre sans connaître la magie d'être parents c'est vraiment difficile.
C'est d'autant plus difficile que les gens (connaissances, commerçants etc) vous demandent "Vous avez des enfants ?" "comment ça se fait que votre petite soeur a un enfant et pas vous?" ...la pression des parents "Bon alors, vous attendez quoi pour le faire ce bébé ? ça peut plus attendre là, tu es vieille maintenant ! "...tout ça c'est du quotidien, pas facile a gérer non plus.

Je dois en attendant "en plus" gérer mon surpoids, mon hyperglycémie, et comme pour beaucoup les douceurs sont un échappatoire réconfortant contre lequel je dois me battre au quotidien parce que tout le monde sait que le surpoids favorise l'infertilité...et surtout qu'en cas de grossesse (que j'éspère désespéremment) ça risque d'entraîner de sérieuses complications.

Donc pour résumer tout ça, non le moral n'est pas au top... et je n'entre pas dans les détails des "à côté de ça y a ..." !

Mais bon, on reste debout et on avance comme on peut, il y a des jours avec et des jours sans !
Pour la suite de l'aventure, nous avons fait les examens en laboratoire hier (voir signature), donc encore un mois d'attente pour le retour du laboratoire de génétique, nous saurons à ce moment là de quoi il en retourne....
En attendant, je fais aussi de mon côté une batterie d'examens qui va continuer la semaine prochaine (bonne période)..j'appréhende la salpingographie qui a très mauvaise presse, mais je ferai avec !




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le verdict est tombé...

Message  Aneth le Jeu 22 Nov - 17:13

Je t'en prie Tristounette ! Il faut bien se soutenir entre galériennes...

Je comprends bien tout ce que tu écris. Jusqu'à des évènements récents que tu as peut-être lus dans les papottes, mon compagnon était très silencieux, alors que moi, j'ai comme toi besoin de comprendre, d'anticiper et de parler pour mieux réagir le jour J.

Sache en tout cas que si c'est sécrétoire, l'IAD n'est pas la seule issue.
Pour mon homme, notre super-Professeur a estimé que son azoospermie est sécrétoire, mais due à une insuffisance de stimulation hormonale de la production des spermatozoïdes. Du coup, il a des injections d'hormone (gonadotrophine chorionique) 2 fois par semaine pendant 6 mois, avec un spermogramme de contrôle mi-décembre pour voir si le traitement fonctionne.

Et toutes ces questions sur le sens de la vie, l'âge qui avance, les questions des autres... Je suis en plein dedans !
Et mon frère qui a eu la très bonne idée de nous annoncer qu'il attendait un 2e enfant... le jour de mon anniversaire ! Après l'échographie pelvienne le même jour qui m'avait fichu un gros coup, c'était la cerise sur le gâteau ! Je m'en souviendrai de mes 35 ans !

Je ne suis pas sûre qu'il y ait de recette pour se sentir bien face à ça...
Moi qui déprime en ce moment du fait que mes analyses ne sont vraiment pas brillantes (en plus de l'azoospermie de mon compagnon !), je me suis fixée un mini-objectif pour me déstresser et arrêter de broyer du noir : je me dis que tous ces résultats ont besoin d'être confirmés par un 2nd round d'examens. Donc don't panic ma fille ! (On se raccroche aux branches comme on peut...)

En tout cas, tiens-nous au courant de tes examens la semaine prochaine et des résultats de ceux du 21.
Et très belle fin d'après-midi... malgré tout sunny
avatar
Aneth
Modérateur

Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum