L'AZOOspermie

Un de plus, sur la longue route...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un de plus, sur la longue route...

Message  Hesperides le Sam 7 Avr - 15:31

Bonjour,
Je m'inscris sur ce forum en plein tempête. J'espère y trouver une bouée car je crois que je me noie un peu.
Moi, 35 ans, mon épouse 34, on se connaît depuis 9 ans, mariés depuis 2. Etudes longues, travail prenant, projet bébé lancé il y a 2 ans après arrêt pilule mais rien. Pas de résultats.
Moi, suivi par endocrinologue depuis mes 5 ans car légère agénésie de la tige pituitaire (lien hypophyse et hypothalamus, transmetteur hormonal), donc quelques retards en conséquence niveau croissance mais pas dramatique (je mesure 1,73 aujourd'hui et tout fonctionne bien à part un déficit corticotrope compensé par de la cortisone).
Rdv PMA pris en février, début de la batterie d'examens, hier, résultats du bilan sanguin et spermogramme reçu par poste le midi : azoospermie diagnostiquée.
FSH plasmatique à 0,5 (norme 1,5 à 4). Inhibine B à 23 pg/mL, c'est évidemment bas vu les valeurs de référence.
Je ne sais pas encore si c'est excrétoire ou secrétoire, suite au prochain rdv à la PMA.
Echo testiculaire et vesiculodéférentielle faite l'aprem (journée longue moralement) : testicule gauche légèrement remonté mais visiblement rien de notable, pas de blocages, ou d'obstructions.
Tout est très récent, hier pour les deux résultats.
Je n'ai pas encore "explosé", je retiens tout, je vais l'annoncer à mon épouse cet après-midi (elle était absente pour le travail hier soir et ce matin). Je ne sais pas exactement comment je vais lui annoncer mais il faut
que l'on se batte à deux. J'ai peur de sa réaction, de la perdre. J'ai vraiment mal en moi et me sens inutile.
Je vais sans doute parcourir votre forum et poster fréquemment, sur cette longue route que nous empruntons tous....

H.


Dernière édition par Hesperides le Sam 7 Avr - 18:08, édité 2 fois

Hesperides

Date d'inscription : 07/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un de plus, sur la longue route...

Message  annmy le Sam 7 Avr - 15:38

bonjour hesperion,

et malheureusement... bienvenue ici...

décidément, nous sommes de plus en plus...

tout ce que je peux te dire, c'est qu'il va falloir vous battre, et restés soudés tous les deux...

vous allez franchir diverses étapes dans ce long parcours, faire divers examens, et au fur et à mesure, vous allez avancer...

tiens nous au courant pour la suite...

et tu verras, ici, plein de couples ont eu des bébés, alors il n'y a pas de raison...

_________________
Moi (opk) : 36 ans Zhom (azoospermie : délétion Y zoneA) : 40 ans
avril 2009 : mariage et début des essais bb
Mai 2010 : découverte de l'azoospermie
Janvier 2012 à avril 2013 : 6 IAD négatives
FIV-ICSI-D 1 : Sept. 2013 : transfert d'un blasto  : ++ grossesse gémellaire arrêtée à 11SA ; aspiration le 9 nov.
TEV1 : mars 2014 : transfert d'un blasto : ++ mais FC à 4 SG
22 avril 2014 : pds pour caryotype pour FC à répétition
25 juillet 2014 : cœlioscopie + drilling ovarien + hystéroscopie
TEV2 : sept. 2014 : transfert d'un blasto : négatif
TEV3 : nov. 2014 : transfert 2 blasto : négatif 
FIV-ICSI-D 2 : fév. 2015 :  zéro blasto, pas de transfert !
FIV-ICSI-D 2 bis :
avril 2015 : zéro blasto, zéro transfert !
FIV-ICSI-D2 ter : 
juillet 2015 : zéro embryon !
Accueil embryon : juillet 2016 : TEC1 : taux à 22 puis 23 Sad
Accueil embryon : février 2017 : TEC 2 : nég. FIN
Blog ici
avatar
annmy

Age : 36
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 28/07/2010

https://nousetunmininous.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un de plus, sur la longue route...

Message  Hesperides le Sam 7 Avr - 15:42

Merci Annmy pour ta réponse rapide. J'ai des sueurs froides et des pointes d'acidité en ce moment dans le ventre, je découvre beaucoup de choses nouvelles et l'angoisse de la pathologie... Beaucoup de monde est touché oui pour plein de raisons différentes visiblement. Pour ma part, ça vient certainement de mon problème d'hypophyse mais je ne pensais pas que ça allait me suivre à ce point dans mon souhait d'être père... j'ai l'impression d'être dans un cauchemar...

H.

Hesperides

Date d'inscription : 07/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un de plus, sur la longue route...

Message  jade84 le Sam 7 Avr - 16:42

bonjour et bienvenue. l annonce est récente ça secoue pas mal tout ça. il faut garder espoir ! rien est perdu vous en etes au debut du parcours. bon courage pour l annonce a ta femme. tu peux lui dire de venir sur le forum si elle veut parler. tiens nous au courant de la suite.
avatar
jade84

Age : 34
Localisation : avignon
Date d'inscription : 11/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un de plus, sur la longue route...

Message  Invité le Sam 7 Avr - 17:10

Bonjour Hesperides.

Je suis un homme aussi, inscrit récemment sur le forum, je n'interviens pas beaucoup car pour moi c'est déjà de l'histoire ancienne, j'ai découvert mon azoospermie il y a 19 ans, et j'ai eu 3 enfants par IAD, des filles jumelles qui ont aujourd'hui 17 ans et un garçon qui a 11 ans.

C'est difficile à accepter au début, c'est tout à fait normal, mais je t'assure qu'il y a de l'espoir ! Very Happy

Bon courage à toi et ta compagne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un de plus, sur la longue route...

Message  Hesperides le Sam 7 Avr - 18:20

Coucou Jade, coucou Arthur,
Merci pour votre soutien, vos encouragements. Tout s'est bien passé, on a discuté pendant 4 h. Elle est d'un courage et d'une force incroyable, et je ne peux qu'admirer sa capacité à essayer de me faire rire et de toujours positiver alors que je suis en larmes (et elle y arrive sans problèmes). Les embûches risquent d'être très très nombreuses mais ce qui est sûr, c'est qu'on marchera ensemble, unis.
C'est une vraie chance car j'ai la vague impression que le pire reste à venir...

Courage aux couples qui apprennent la nouvelle ou qui prennent de grosses claques après des mois et des années d'attente...

H.

Hesperides

Date d'inscription : 07/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un de plus, sur la longue route...

Message  mick68 le Lun 9 Avr - 0:22

Bonjour et malheureusement bienvenu sur ce forum

Houla ! j'ai l'impression de me revoir dans tes écrits... moi j'ai découvert mon azoospermie il y a deux ans, et je sais parfaitement par tes ressentis.

Dit nous comment ta femme a réagit ? mais si vous vous aimez elle ne partira pas et se battra a tes cotes ^^
avatar
mick68

Age : 39
Localisation : Haut-rhin 68
Date d'inscription : 07/02/2012

http://infertilite-et-nous.purforum.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un de plus, sur la longue route...

Message  Hesperides le Mar 10 Avr - 16:22

Bonjour Mick, merci pour ton petit mot. Quelque part, ça fait du bien de lire que d'autres hommes ont eu la même nouvelle et la même tristesse. J'aimerai beaucoup avoir ton retour sur tous ces moments et où tu et vous en êtes aujourd'hui.
Ma femme a très bien réagi sur le moment, m'a réconforté et a été d'un courage exemplaire. On a passé un we à la campagne pour se changer les idées. Au retour, elle a cependant craqué elle aussi, vu qu'elle est aussi très sensible, ça devait faire beaucoup et j'ai, à mon tour, essayé de lui remonter le moral. Ses examens à elle sont cette semaine. Elle essaye de me consoler en disant : "si ça se trouve, moi aussi, je ne peux pas avoir d'enfant". Si seulement tout cela n'était qu'un cauchemar passager... mais non, c'est bien la vie réelle... Le gros défaut qu'on peut avoir dans ces moments, c'est de se ruer sur internet pour essayer de trouver des réponses et de lire tout et son contraire sur le plan scientifique, du désespoir profond comme de l'espoir. J'ai lu récemment que les problèmes de lien entre hypophyse et hypothalamus étaient à l'origine des difficultés de reproduction. C'est donc complètement lié à cette malformation congénitale... J'en veux un peu aux médecins d'il y a dix ans qui m'ont toujours rassuré en m'indiquant que je n'aurai aucun problème pour procréer...
Du coup, soit tout est cramé et on est bon pour l'IAD ou adoption, soit il y a une infime chance via l'injection de FSH et LH...

Aujourd'hui, le moral est vraiment en berne. Ca va sans doute me prendre du temps de "digérer" tout ça... beaucoup plus de temps que je ne veux bien l'imaginer. Je n'ai plus envie à rien, ni bosser, ni voir de monde.

J'ai envoyé un mail à mon endocrino et mon médecin de la reproduction pour leur demander des conseils sur les résultats. Je sais bien qu'ils ont mille cas à traiter et que si tout le monde fait comme moi, ils n'y arriveront pas. Le but de mon mail était surtout de voir si je ne peux pas rencontrer assez vite un psy à la PMA pour en parler... Je pense que ça va devenir urgent...

H.

Hesperides

Date d'inscription : 07/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un de plus, sur la longue route...

Message  mick68 le Mar 10 Avr - 16:54

Bonjour Hesperides,

Tes ecris me font rappeler beaucoup de souvenirs, je te comprend totalement, pour moi, j'ai passé 4 semaines a pleurer tous les matins (Oui un homme pleure aussi) en allant au travail, je me plongeais completement dans le travail pour essayer en vain d'oublier, j'ai perdu 9Kg et j'etais vraiment au plus mal, mais cette lumiere qui m'a aidé a m'en sortir, c'etait ma femme, elle a toujours ete a mes côtés, ma soutenu le plus possible, dans mon egoisme, je n'ai pas vu qu'elle souffrait aussi, mais elle a gardé son moral pour m'aider. C'est tres dur psychologiquement....

Ma femme m'a parlé tres rapidement de l'IAD, du Don, nous avons rencontré la biologiste du CECOS, qui nous dirigé vers ce chemin, je dois avoué que le soutient de ma femme et de la biologiste, m'a permis de reprendre confiance en moi, et d'avoir un but, un combat, avoir une famille... et nous avons emprunter le chemin de l'IAD ensemble, et au bout de deux ans d'attente, nous sommes en phase d'insemination, même si les 2 premieres inseminations n'ont pas fonctionné, nous gardons espoir.

Chaque personne a le droit au bonheur d'etre parent, pour certain (comme nous) c'est plus dur mais on y arrivera.

Même encore maintenant, apres deux ans, cela m'arrive encore de craquer, de pleurer, mais j'ai appris a vivre avec, de toute maniere on a pas le choix.

Ce forum est la pour t'aider à passer ce cap, nous serons la pour te soutenir au mieux, viens crier tes peines, ta colere.... mais sache que la personne qui sera le plus precieux pour toi, c'est ta femme, ce combat c'est votre combat, et si vous l'acceptez votre couple sera plus soudé... avancé, battez vous, ne laissez pas les prejugés, les non-dit, les ignares, vous atteindre, car comme tu peux le constater sur le forum, ce n'est pas une Fatalité.

COURAGE Hesperides
avatar
mick68

Age : 39
Localisation : Haut-rhin 68
Date d'inscription : 07/02/2012

http://infertilite-et-nous.purforum.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un de plus, sur la longue route...

Message  Espoir44 le Mar 10 Avr - 20:08

bonjour,

je rejoint Mick , dans les hommes du forum.. et confirme vivre la meme chose... ma conjointe me soutien beaucoup... et craque aussi dans certaine période. j'éprouve le besoin de voir d'autre couple avancer vers des solutions porteuses d'espoir pour notre voeux de vivre une grossesse. de nombreux interlocuteurs sur ce forum à différents stade du marathon te donnerons des réponses aux questions qu'il ne faut pas hesiter à poser.
le gouffre dans lequel on nous a fait sauter se creuse à l'approche d'un RDV médical, les nuits sont bien difficiles.. mais un petit tour dans la rubrique "récapitulatif des bébé du forum".. et j'attrape la rampe qui m'aidera à gravir les épreuves pour remonter la pente.
le lendemain de ma biopsie, j'ai trouvé un terrain pour construire notre maison... et il y aura bien 3 chambres... alors qu'apres 9mois de recherches en vain, et l'annonce de mon azoo.. nous avions presque arreté de chercher en se disant, qu'on n'avait pas de bol.. et à quoi bon construire des chambres d'enfants sans certitude de pouvoir les remplir... bref.. grace à cette trouvaille inespérée nous nous mettons dans ce projet fou de construction qui nous occupe bien l'esprit (ou va nous créer d'autres problèmes!!)
je bosse aussi comme un fou... et on se cale pas mal de WE chez des amis... histoire que les semaines passent plus vite avec un objectif concret proche!

allez.. bon courage... on est là! on se serre les coudes...
avatar
Espoir44

Age : 32
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 06/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un de plus, sur la longue route...

Message  Hesperides le Mar 10 Avr - 20:24

Mick et Espoir,

Merci mille fois pour vos posts qui font du bien.

Un terrain, une maison, des chambres, c'est tellement un beau projet et une bonne idée pour se transcender et se dépasser. Ca me fait du bien de penser à ce genre de projets.

H.

Hesperides

Date d'inscription : 07/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un de plus, sur la longue route...

Message  mick68 le Mer 11 Avr - 10:42

moi par rapport a Espoir44, ce fut l'inverse, nous avions trouver un appartement à acheter avec 3 chambres, nous avons déménagé le 16 aout 2010 et j'ai appris ma sterilité le 20 aout 2010, depuis une sorte de malaise c'est placé dans l'appartement, et des que nous pouvons fuir l'appartement, partir en week-end, en vacances, nous le faisont... Bizarrement, l'appartement nous rappelle beaucoup nos peines, et nos malheurs par rapport à la sterilité, on a cru que notre bonheur d'avoir une famille, c'est envolé et disparu....Alors que en achetant cette appartement, c'etait dans le but de voir courrir nos enfants.

Encore maintenant l'appartement reste pour nous un mauvais investissement, alors qu'il est tres bien l'appartement, je souhaite le vendre, mais actuellement nous serons perdant... je me suis lancé l'objectif fou de le renover, et d'essayer d'effacer ces images de tristesse ( bon j'ai aussi 2 mains gauches pour le bricolage !! ).

Courage en tout cas !
avatar
mick68

Age : 39
Localisation : Haut-rhin 68
Date d'inscription : 07/02/2012

http://infertilite-et-nous.purforum.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un de plus, sur la longue route...

Message  Espoir44 le Jeu 12 Avr - 18:35

il n'y a pas d'objectif fou... il n'y a que des objectifs!
après.. ça peut prendre plus ou moins de temps... et quand le but est atteint... tu en trouves un autre!
allez, poncer... ça défoule!
avatar
Espoir44

Age : 32
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 06/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un de plus, sur la longue route...

Message  zazou le Ven 13 Avr - 0:08

bonjour esperides, et si je puis dire : bienvenue ici!
comme pour tous l'annonce de l'azoo nous a fait un choc, comme toi mon homme vois un endocrinologue depuis petit, probleme de croissance et manque de testosterone, il a un hypogonadysme hopogonadotrope. il viens de faire une IRM de l'hypophyse pas d'anomalie de ce coté la! son endocrino nous avai fait croire aussi que ce probleme ne devai pas avoir de conséquences sur ses capacités reproductives, pourtant ce n'est pas du tout ce que j'ai lu dans mes recherches sur le net! .. sur ce forum j'ai trouvé bcp de renseignements et de reconfort, on est tous dans la meme galère, serrons nous les coudes! je suis heureuse d'y trouver des témoignages d'hommes aussi, car le miens n'est ni bavard ni demonstratif..
courage a vous dans ce parcours!

ps : mick pour le bricolage mon homme commence vraiment a bien gérer, il a fait placo, carrelage, plomberie, electricité pour le gîte! si t'as des questions n'hesites pas!
avatar
zazou

Age : 35
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 17/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un de plus, sur la longue route...

Message  Hesperides le Lun 30 Avr - 16:08

Coucou Zazou,
Merci de ton petit mot. Je découvre petit à petit les mots-clés de cette pathologie et ça fait bizarre. Je vois dans ta signature : "caryotype mauvais", est-ce que tu peux me dire en quoi ça consiste ?
(parce qu'à priori, ça risque peut-être de m'arriver aussi ...)

De notre côté, concernant les nouvelles il va falloir attendre encore un peu pour connaître "les solutions".
Ma chérie a loupé un examen du 12e jour des règles (acte manqué ? oubli inconscient..?), du coup, notre rdv en pma initialement prévu le 14 mai prochain va peut-être être repoussé.

H

Hesperides

Date d'inscription : 07/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un de plus, sur la longue route...

Message  mick68 le Lun 30 Avr - 16:26

Coucou, je vais répondre à la place de Zazou, mon caryotype est aussi mauvais.

Le caryotype c'est ta carte chromosomique, celui du maris a Zazou ou le mien, on nous a détecté un problème sur le chromosome Y.

Il existe plusieurs types d'anomalie :

- Syndrome de KLINFELDER : sur la paire de chromosome sexuel, il y a un chromosome en plus chez l'homme, on dit qu'il est XXY (1/10 000 naissance homme)

- La délectation du Chromosome Y, il manque une partis du chromosome, 95% des cas, c'est la partie fertilité qui a été délecté.

- Homme XX ( comme moi ), j'ai un caryotype type feminim, mais le Y est représenté en X, je suis un homme normal avec la stérilité en plus, la patte du Y c'est doublé. (tres rare 1/100 000 naissance en homme)

j’espère avoir été assez claire, la génétique est trop complexe

avatar
mick68

Age : 39
Localisation : Haut-rhin 68
Date d'inscription : 07/02/2012

http://infertilite-et-nous.purforum.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un de plus, sur la longue route...

Message  Hesperides le Lun 30 Avr - 16:29

Salut Mick,

Je n'y comprends pas grand chose non plus mais je vois vaguement que les malformations ou doublements chromosomiques peuvent transformer lourdement la capacité à procréer.
Merci de ton effort,

H

Hesperides

Date d'inscription : 07/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un de plus, sur la longue route...

Message  mick68 le Lun 30 Avr - 16:34

Assez souvent si azoospermie et aucun antécédent médical, le caryotype est nécessaire, et malheureusement la réponse se cache sur la caryotype, et la il n'y a aucun espoir de guérison. Je me suis fait de cette nouvelle, et je vis avec.
En claire, pour moi, depuis ma naissance, je suis stérile, mon corps n'a pas la capacité de créer des spermatozoïdes, même si mon cerveau l'ordonne.
avatar
mick68

Age : 39
Localisation : Haut-rhin 68
Date d'inscription : 07/02/2012

http://infertilite-et-nous.purforum.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un de plus, sur la longue route...

Message  annmy le Lun 30 Avr - 17:22

pour mon homme,

azoospermie d'origine génétique... il s'agit de la délétion du chromosome Y ; en gros, un bras du Y est trop court... et comme tu dis mick, l'info n'est pas transmise au cerveau...

_________________
Moi (opk) : 36 ans Zhom (azoospermie : délétion Y zoneA) : 40 ans
avril 2009 : mariage et début des essais bb
Mai 2010 : découverte de l'azoospermie
Janvier 2012 à avril 2013 : 6 IAD négatives
FIV-ICSI-D 1 : Sept. 2013 : transfert d'un blasto  : ++ grossesse gémellaire arrêtée à 11SA ; aspiration le 9 nov.
TEV1 : mars 2014 : transfert d'un blasto : ++ mais FC à 4 SG
22 avril 2014 : pds pour caryotype pour FC à répétition
25 juillet 2014 : cœlioscopie + drilling ovarien + hystéroscopie
TEV2 : sept. 2014 : transfert d'un blasto : négatif
TEV3 : nov. 2014 : transfert 2 blasto : négatif 
FIV-ICSI-D 2 : fév. 2015 :  zéro blasto, pas de transfert !
FIV-ICSI-D 2 bis :
avril 2015 : zéro blasto, zéro transfert !
FIV-ICSI-D2 ter : 
juillet 2015 : zéro embryon !
Accueil embryon : juillet 2016 : TEC1 : taux à 22 puis 23 Sad
Accueil embryon : février 2017 : TEC 2 : nég. FIN
Blog ici
avatar
annmy

Age : 36
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 28/07/2010

https://nousetunmininous.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

RE: une de plus sur la longue route

Message  pavel le Jeu 10 Mai - 22:09

Coucou à toi,

j'espère que tu vas bien enfin un peu mieux car "bien" est un bien grand mot dans l'annonce de l'azoospermie.

Mon mari a également une azoospermie découverte en septembre 2006 ( et nous nous sommes mariés en septembre 2006: un bonheur et un malheur), biopsie testiculaire négative. Comme Mick mon mari à une anomalie génétique et son caryotype ressort 46 XX celui d'une femme. J'ai de la chance mon mari l'a " " assez bien pris même si bien sûr il a fallu accuser le coup. Moi j'avais déjà pensé au don et donc aussitôt la biopsie faite nous avons eu rdv au cecos (juillet 2007) pour lancer le dossier. En juillet 2008 nous avons commencé les inséminations, il y en a eu 4 + 1 arret de traitement et puis en octobre 2009 une FIV qui nous a donné un petit garçon en juin 2010.

Je voulais simplement te dire que là c'est le début il faut encaisser, ta femme sera là à tes côtés et ne te laissera pas si elle t'aime. Le parcours de la pma est un très long parcours semé d'embûche mais à 2 vous serez plus fort et battez vous jusqu'au bout. Plus vous avancez et plus le bout tunnel arrive. Crois moi ça marche. Si tu as besoin d'infos on est tous là.

biz à toi et pleins de courage
avatar
pavel

Date d'inscription : 12/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un de plus, sur la longue route...

Message  Hesperides le Mer 29 Oct - 14:38

Coucou à tous,

De retour sur le forum après une longue période d'absence. Même si j'ai essayé tant bien que mal d'oublier un peu mes pathologies, je me devais de revenir expliquer ce qui s'est passé entre temps, ne serait-ce que pour les personnes qui tiennent ce blog et celles et ceux qui le parcourent et le nourrissent chaque jour ou chaque semaine.

L'année dernière, j'ai donc été diagnostiqué azoospermique il y an un an et demi. La cause principale est un pb au niveau de l'hypophyse (glande dans le cerveau très importante pour la procréation) qui a entrainé des insuffisances sur le plan corticotrope et qui, plus tard, me cause des problèmes pour procréer... A part cela, excepté un testicule plus rentré que l'autre, je n'ai aucune malformation et peux bénéficier d'une vie sentimentale et sexuelle épanouie. 

La nouvelle est arrivée à la suite d'un désir de procréation avec ma compagne, qui arrêté la pilule il y a 2 ans. J'ai déjà un peu expliqué cela plus haut mais ça me permet aussi de reprendre le fil de cette longue histoire (désolé donc si je me répète...Smile

Depuis un an et demi se sont enchaînés les examens (sérologie, spermoculture) et les rdv en PMA.
Je suis traité avec de la HCG (3000 UI 3 x par semaine) et Gonal-F (150 ug 3 x semaine).

Il y a eu des hauts et des bas... comme la fois où le docteur qui nous suit en PMA était ... en congé maternité... Jusqu'ici, rien de très problématique, c'était même plutôt drôle. Cependant, sa remplaçante, par une simple phrase à la suite d'une spermo très insuffisante, a bien failli nous ruiner le moral à vie en m'annoncant (j'étais, pour une fois, seul à ce rdv) que ce n'était plus possible, que le traitement avait duré assez longtemps et qu'il fallait envisager un don... 

Je ne sais pas si c'était de la maladresse, ou de l'incompétence (j'imagine bien qu'annoncer ce genre de nouvelles ne doit pas être franchement évident) mais la façon très froide dont elle m'a annoncé cela a eu l'effet d'une bombe sur moi. J'ai failli me flinguer en bagnole à la suite. Tout s'effondrait, tous les efforts depuis un an n'avaient servi à rien... Ma compagne a été d'un courage et d'une force incroyable à ce moment là et nous avons poursuivi pendant 4 mois le traitement un peu en mode "dernière chance". Le docteur qui nous suivait est revenu de congé mat et nous a pris en mains... 6 mois plus tard, des spermos très satisfaisants avec 4 millions de zoos et 62% de mobiles et sans anomalies... ! Bon rien n'est fait, mais la morale de l'histoire, c'est qu'il faut quand même persévérer et trouver le bon docteur. Si on s'était cantonné à écouter la remplaçante.... Je ne sais pas où nous serions aujourd'hui... !

Aujourd'hui, traitement toujours en cours. Le médecin nous a laissé un moment pour que l'on puisse tenter "de façon naturelle" mais pas de résultat. J'ai fait une auto-conservation pour congélation des spermatozoïdes il y a deux semaines, et une autre programmée la semaine prochaine. L'objectif est de réaliser une ICSI asynchrone. Elle devrait être programmée pour décembre ou janvier prochain.

Je stresse pas mal en ce moment, mon épouse aussi. Mais on essaye de ne pas trop y penser, on sort, on prend du temps ensemble, on s'amuse, on fait du sport. C'est un long marathon et même si le docteur a l'air confiant par rapport à mes résultats, je sais très bien que ça ne fonctionne pas du premier coup et qu'il va falloir être patients !

N'hésitez pas si vous traversez la même période et si vous avez des conseils.
J'essaye aussi de faire attention à ce que je mange, grâce à une nutritionniste de l'hôpital (spéciale PMA !).
Je favorise donc, selon ses conseils les aliments qui sont utiles à la procréation (noix et noisettes en tout genre, fruits secs, Germes de blé en poudre (vit. D et E) dans des yaourts bio à la vanille, Mache-Cresson, Fruits rouges (mais bon quand c'est la saison ^^), carottes, brocolis, patates douces, huîtres, crustacés, boeuf, foie, lentilles, fromage : Brie de Meaux et chèvre. J'évite de vraiment abuser des charcuteries et alcools....

Ca ne fait pas tout c'est certain, mais c'est dingue comme d'une part, je sens que mon sperme est de meilleure qualité et l'impact sur les résultats se fait ressentir !

Je me suis permis aussi de suivre plus récemment (un mois !) les sages conseils de Ptitange sur la page où il explique la "petite" cure gélules Smile

Le moral en tout cas est beaucoup mieux qu'avant. Il faut se battre ...  Wink

Hesperides

Date d'inscription : 07/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un de plus, sur la longue route...

Message  petitange le Mer 29 Oct - 20:37

ravi de voir que j'ai un disciple...lol.

Pour ma part je vais rajouter deux trois trucs suite à deux etudes canadienne que j'ai lu.
-Gelée royale en plus grande quantité
-CoEnzyme Q10
-Propolis
-Une autre plante amazonienne Muirapuama
avatar
petitange

Localisation : Nord
Date d'inscription : 21/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un de plus, sur la longue route...

Message  Hesperides le Dim 17 Jan - 17:41

Des news,

Oui ça fait un bail que je ne suis pas revenu ici...

L'année 2015 a été un peu rude moralement (pour tout le monde d'ailleurs j'ai l'impression). Beaucoup d'enterrements autour de nous et pas un seul mariage ou naissance pour remonter le moral Crying or Very sad .

J'ai été traité avec de la Doxycycline car taux d'Ureaplasma dépassant les 10 000 unités. Traitement antibiotique fonctionne, mon taux d'ureaplasma redescend... ouf.... On passe donc aux choses sérieux avec la phase Fiv/Icsi avec traitement pour Madame (et un petit craquage de la part de la PMA qui met 4 jours à réagir à la faible réaction du traitement puisque notre docteur est partie en congés...) puis ponction d'ovocytes puis attente interminable. 7 embryons sont fertilisés. YES ! Sauf que sur les 7, 1 seul se forme bien (les autres partent en fragments...Sad ), puis ICSI et enfin... rien.. raté, pas bon pour cette fois... pas de prise sur les parois de l'utérus.

L'été passe, on essaye de se changer les idées comme on peut. On essaye de reprogrammer un protocole de FIV/ICSI mais l'ureaplasma reprend de plus belle chez moi (et je ne comprends toujours pas comment d'ailleurs). Traitement en novembre dernier de 3 semaines à la Doxycycline (j'avais déjà testé l'Ofloxacine - Oflocet en janvier 2014 mais sans succès). Et là surprise, la Doxy n'a rien changé à mes résultats... j'ai toujours un taux supérieur à 10 000 u ! ... J'obtiens les résultats du labo en pleines vacances de Noël, le docteur qui nous suit est évidemment en congés. L'interne que j'ai au bout du fil insiste pour que je reprenne un traitement à base d'Oflocet (alors que j'ai déjà testé deux fois et ça n'a pas marché). Elle me dit qu'il faut alterner parfois les types d'antibiotiques pour que ça fonctionne... bref, je leur fais fonctionne même si je trouve ça un peu louche.

Une fiv/icsi était programmée en janvier mais du coup mes résultats de décembre repoussent tout... Là je termine l'Oflocet demain puis spermoculture de contrôle dans une semaine. Je digère assez mal (au sens propre comme au sens figuré, l'oflocet me défonçant le bide) ce traitement et ne comprend toujours pas pourquoi cet ureaplasma grimpe en flèche. Cet Ureaplasma doit absolument descendre avant la Fiv/Icsi en dessous la barre des 10 000 car il peut être responsable de fausses couches, de malformations des embryons (je me demande d'ailleurs si ça n'est pas la cause de la fiv raté de juillet dernier...)

Est-ce que c'est arrivé à d'autres hommes/femmes du groupe ? Est-ce qu'à un moment donné ça s'arrête ? Y'a-t'il des molécules ou des antibio particuliers que vous avez pris et qui ont bien fonctionné ? J'ai l'impression que l'ureaplasma est en train de résister aux antibiotiques. Je stresse énormément car si jamais ma compagne fait une fausse couche à cause de cette merde, je crois que je m'en voudrais toute ma vie...

Bref, si vous avez des témoignages ou des idées là-dessus, je suis vraiment preneur car je commence vraiment à désespérer...

Bises à tous et courage dans vos tentatives BB Wink

Hesperides.


Dernière édition par Hesperides le Dim 17 Jan - 19:19, édité 1 fois

Hesperides

Date d'inscription : 07/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un de plus, sur la longue route...

Message  annmy le Dim 17 Jan - 19:15

bonjour Hesperides,

bon courage à tous les deux pour la suite

je ne connais pas ce traitement...

peut-être que d'autres pourront t'aiguiller un peu plus...

_________________
Moi (opk) : 36 ans Zhom (azoospermie : délétion Y zoneA) : 40 ans
avril 2009 : mariage et début des essais bb
Mai 2010 : découverte de l'azoospermie
Janvier 2012 à avril 2013 : 6 IAD négatives
FIV-ICSI-D 1 : Sept. 2013 : transfert d'un blasto  : ++ grossesse gémellaire arrêtée à 11SA ; aspiration le 9 nov.
TEV1 : mars 2014 : transfert d'un blasto : ++ mais FC à 4 SG
22 avril 2014 : pds pour caryotype pour FC à répétition
25 juillet 2014 : cœlioscopie + drilling ovarien + hystéroscopie
TEV2 : sept. 2014 : transfert d'un blasto : négatif
TEV3 : nov. 2014 : transfert 2 blasto : négatif 
FIV-ICSI-D 2 : fév. 2015 :  zéro blasto, pas de transfert !
FIV-ICSI-D 2 bis :
avril 2015 : zéro blasto, zéro transfert !
FIV-ICSI-D2 ter : 
juillet 2015 : zéro embryon !
Accueil embryon : juillet 2016 : TEC1 : taux à 22 puis 23 Sad
Accueil embryon : février 2017 : TEC 2 : nég. FIN
Blog ici
avatar
annmy

Age : 36
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 28/07/2010

https://nousetunmininous.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un de plus, sur la longue route...

Message  Hesperides le Jeu 16 Juin - 14:27

Nous avions programmé une autre FIV/ICSI pour mars, mon taux d'ureaplasma ayant sérieusement chûté grâce à une alternance dans la prise d'antibiotiques (Ofloxacine/Doxycycline). On a pu donc lancer les opérations sereinement.

Et puis ce jour de février, quelques semaines avant la ponction d'ovocytes, s'est passé quelque chose dont je me souviendrais toute ma vie, je crois. Ma chère et tendre me réveille doucement un dimanche matin. Au début, je grogne (j'aime bien dormir, surtout le dimanche ^^), et puis elle me dit qu'il faut que je vienne voir absolument un truc. Je me lève en trainant la patte et en grognant, et là, elle me montre une enveloppe sur la table, j'ouvre, vraiment à mille lieux de penser ce que je vais découvrir, je sens un truc bizarre, comme un gros crayon, je sors l'objet... :
un test de grossesse positif... !!!! OUIIIIIIIIIIIIIIIIII Shocked Shocked Laughing Very Happy 

Ma chère et tendre était enceinte naturellement sans FIV/ICSI... ! Ouahhh, je crois que j'ai dansé comme un fou  bounce bounce bounce , et ensuite que j'ai pleuré de joie en remerciant je sais pas quoi, je sais pas qui, le plafond, la table en face de moi, les oiseaux dehors, ce foutu test avec deux barres, j'ai voulu l'embrasser, ma chérie m'a dit hop hop hop, non ! On a éclaté de rire. Quel bonheur, PUTAIN, ça MARCHE ! sunny sunny

Et puis on a attendu un peu, parce que mille questions nous ont assailli, il ne fallait pas vendre la peau de l'ours. Les risques de fausse-couche, à l'âge de ma chère et tendre, pouvaient être réels, et il fallait doucement mais sûrement attendre. Le stress était présent pendant ces longues semaines. Me concernant, je n'avais qu'une seule peur, c'est que mon taux d'ureaplasma soit quand même trop élevé et cause une FC. Je n'ai d'ailleurs pas posté pendant ces longs mois sur le forum car j'avais trop peur. Puis plus les semaines ont passé, plus le stress devenait positif et se réduisait !

Echo du 3e mois OK ! tout y est ! Marqueurs sériques Ok, Tests sanguins OK. Ma chère et tendre en est aujourd'hui à la fin du 4e mois et on commence lentement à s'éloigner de la période à risques (même si bon, il faut toujours être prudent...). Dans 2 semaines, on aura l'écho pour déterminer le sexe, on a trop hâte !!!

Franchement, on est sur notre petit nuage. Il y a 4 ans, azoo diagnostiquée... on touche le fond. Là, on vit un truc juste magique et improbable !  Gardons espoir, tous, GARDEZ ESPOIR.

Bon, je vous laisse et vous fais plein de gros bisous, le simple fait de réécrire tout cela et de me remémorer tous ces moments durs et cette joie intense aujourd'hui me fait pleurer de joie, faut que j'aille chercher des mouchoirs, je vois plus bien l'écran.

A très vite,

Hespérides Wink

Hesperides

Date d'inscription : 07/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un de plus, sur la longue route...

Message  annmy le Jeu 16 Juin - 17:54

bonjour Hespérides,

quelle merveilleuse nouvelle,

félicitations à vous.

C'était quoi comme azoo te concernant ??

_________________
Moi (opk) : 36 ans Zhom (azoospermie : délétion Y zoneA) : 40 ans
avril 2009 : mariage et début des essais bb
Mai 2010 : découverte de l'azoospermie
Janvier 2012 à avril 2013 : 6 IAD négatives
FIV-ICSI-D 1 : Sept. 2013 : transfert d'un blasto  : ++ grossesse gémellaire arrêtée à 11SA ; aspiration le 9 nov.
TEV1 : mars 2014 : transfert d'un blasto : ++ mais FC à 4 SG
22 avril 2014 : pds pour caryotype pour FC à répétition
25 juillet 2014 : cœlioscopie + drilling ovarien + hystéroscopie
TEV2 : sept. 2014 : transfert d'un blasto : négatif
TEV3 : nov. 2014 : transfert 2 blasto : négatif 
FIV-ICSI-D 2 : fév. 2015 :  zéro blasto, pas de transfert !
FIV-ICSI-D 2 bis :
avril 2015 : zéro blasto, zéro transfert !
FIV-ICSI-D2 ter : 
juillet 2015 : zéro embryon !
Accueil embryon : juillet 2016 : TEC1 : taux à 22 puis 23 Sad
Accueil embryon : février 2017 : TEC 2 : nég. FIN
Blog ici
avatar
annmy

Age : 36
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 28/07/2010

https://nousetunmininous.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un de plus, sur la longue route...

Message  Brouette le Ven 17 Juin - 13:48

Bonjour,

Hespérides je suis ravie pour voue et en ai les larmes aux yeux. que d'émotions dans tes mots. Profitez de ces instants magiques.
Pleins de bonheur et n'hesite pas à nous rejoindre dans la partie des gros bidons Wink
avatar
Brouette

Age : 32
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 29/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un de plus, sur la longue route...

Message  Hesperides le Ven 17 Juin - 16:09

Merci Annmy,

Je n'ai plus les papiers sous la main mais de mémoire c'était azoospermie puis ensuite, après démarrage du traitement, tératospermie partielle (50%) et asthénospermie, puis ensuite réduction de la térato et asthéno et élévation du nombre de zozos mobiles et ok (mais qui ne s'est pas faite en un jour non plus).

Merci Brouette ! Wink What a Face bounce

Hesperides

Date d'inscription : 07/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un de plus, sur la longue route...

Message  annmy le Ven 17 Juin - 23:28

Ok oui je comprends mieux

Ici aucun espoir possible

_________________
Moi (opk) : 36 ans Zhom (azoospermie : délétion Y zoneA) : 40 ans
avril 2009 : mariage et début des essais bb
Mai 2010 : découverte de l'azoospermie
Janvier 2012 à avril 2013 : 6 IAD négatives
FIV-ICSI-D 1 : Sept. 2013 : transfert d'un blasto  : ++ grossesse gémellaire arrêtée à 11SA ; aspiration le 9 nov.
TEV1 : mars 2014 : transfert d'un blasto : ++ mais FC à 4 SG
22 avril 2014 : pds pour caryotype pour FC à répétition
25 juillet 2014 : cœlioscopie + drilling ovarien + hystéroscopie
TEV2 : sept. 2014 : transfert d'un blasto : négatif
TEV3 : nov. 2014 : transfert 2 blasto : négatif 
FIV-ICSI-D 2 : fév. 2015 :  zéro blasto, pas de transfert !
FIV-ICSI-D 2 bis :
avril 2015 : zéro blasto, zéro transfert !
FIV-ICSI-D2 ter : 
juillet 2015 : zéro embryon !
Accueil embryon : juillet 2016 : TEC1 : taux à 22 puis 23 Sad
Accueil embryon : février 2017 : TEC 2 : nég. FIN
Blog ici
avatar
annmy

Age : 36
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 28/07/2010

https://nousetunmininous.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un de plus, sur la longue route...

Message  Mallika le Dim 14 Aoû - 1:27

Bonjour Je suis contente pour vous que vous avez pu faire votre enfant par voie naturelle. Je vous souhaite tout le bonheur du monde.

J'aimerai savoir après combien de temps de traitement cela a porté ses fruits ? 

Mon mari a commencé son traitement depuis 6 mois (oui je sais c'est court) mais actuellement ça le travaille beaucoup et je ne sais plus quoi faire. 

Voici mon histoire : http://azoospermie.forum-actif.net/t1517-bonjour-bonsoir-a-tous

Il a aussi une gynecomastie qu'il veut absolument retirer mais pas facile à trouver un churigien sans dépassement d'honoraire élever donc cela le déprime encore plus il n'est pas à l'aise dans sa peau. Il n'a pas vu ses parents depuis 4 ans et c'est quelqu'un qui attaché beaucoup d'importance à la famille. 

Je ne sais plus quoi faire. Il me le dit souvent qu'il n'arrive pas à passer outre le temps perdue (comme dit dans mon histoire) or moi je ne peux rien y faire je suis même perdue où je suis. Je ne dis pas ce que je pense ou j'ai sur le coeur.

Je ne sais pas comment le soutenir. J'avoue je nage dans les eaux troubles.  

J'aimerai qu'il consulté un psychologue mais je sais qu'il ne voudra pas le faire. Il est quelqu'un que même un petit mot peu atteint sa fierté donc souvent je le regarde mais préfère ne rien dire pour peu ce qui sorte de ma bouche ne le blesse.

Je vois dit tout ça ne n'est pas pour que vous me donner une solution miracle mais entant qu'homme (j'ai lu votre histoire) comment avez vous fait chaque jours pour avancé  ? 

Même les autres quelque soit le conseil je suis prête à prendre. 
Il ne me veut pas dans la même pièce que lui rien que me voir le fait voir le temps passer. 3 ans de mariage. 0 enfants. 2 ans anatomie qu'il me parle de sa maladie. 4 ans il a pas vu ses parents. 6 mois de traitement et on ne fait que ce disputer ou être malheureux chacun dans son coin.

Sad Sad  il est en limite dépression et moi je le suis. Il pense que je suis égoïste parce que je reste dans mon coin je ne m'occupe pas de lui. Etc... mais ma manière de faire est d'intériorisée tout. Je ne parle pas et ne dit pas ce que je ressens. 

Mais même quand je le parle il me méprend parce que c'est lui qui souffre donc moi tout devrait aller pour moi.

Je suis à bout en ce moment.  J'adore lire mais des que livre il y a une femme qui est enceinte je ne peux plus continuer à le lire. Mon entourage fait des enfants je félicite mais mon coeur saigne. 

Je ne sais pas comment faire comprendre à mon mari que c'est nous qui souffront pas que lui. Que même ci je porte les 2 ans ou il a prit sur lui pour me dire sa maladie. Je le vis avec lui même ci je le montre pas.

J'ai voulu faire une thérapie de couple mais je le connais il refusera de le suivre. Si ni nos discussions ne nous sauve et si aucune thérapie ne peut être engagée je ne sais plus quoi faire.

Mallika

Date d'inscription : 18/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un de plus, sur la longue route...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum