L'AZOOspermie

Nouvelle sur le forum, présentation de notre parcours, besoin de témoignages d'espoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouvelle sur le forum, présentation de notre parcours, besoin de témoignages d'espoir

Message  prisci31 le Ven 16 Sep - 12:36

Bonjour à tous et à toutes,

Une azoospermie a été diagnostiquée pour mon mari en janvier 2015.
Nous avons décidé de passer par le don de sperme en mai de la même année.
De mon côté tout est OK.
12 mois d'examens, de procédure, de rendez-vous divers...
Première IAD en mai 2016 : négative
Deuxième IAD en août 2016 : négative

Le plus frustrant, c'est que les médecins sont très enthousiastes par rapport à notre dossier : nous sommes jeunes (lui 28, moi 29) et visiblement je suis très fertile...

Donc je ne comprends pas trop ces échecs. Le deuxième résultat est dur à encaisser.

J'ai décidé de m'inscrire sur des forums (celui-ci et fiv.fr) et j'ai contacté l'association BAMP par mail. J'ai également pris contact avec l'hôpital qui nous suit pour savoir s'ils connaissaient des associations ou s'ils organisaient des groupes de parole.

Physiquement tout va bien, je me dis donc que j'ai besoin d'un déblocage psychologique peut-être...

Mon mari a très bien accepté sa stérilité, le don de sperme était une évidence pour lui. Il y croit, il me soutient, être père pour lui n'a rien à voir avec la génétique. Nos entourages familiaux, amicaux et professionnels sont au courant de la situation.

Nous avons décidé de le dire à l'enfant le plus tôt possible.

J'ai juste besoin d'y croire un peu, et de me dire que ça finira par arriver.

J'ai BESOIN de témoignages d'espoirs.

prisci31

Age : 29
Date d'inscription : 16/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle sur le forum, présentation de notre parcours, besoin de témoignages d'espoir

Message  lilou68 le Ven 16 Sep - 12:45

Bonjour Prisci31,

Comme tu l'as dis, les médecins sont enthousiastes concernant votre dossier. Pas d'ombre au tableau.
Vous êtes tous les deux en accord avec le don et votre entourage au courant.
Les echecs IAD sont très dur à encaisser. Mais c'est rare que les premières soient positives.
Un couple qui fait des essais couette met en moyenne 6 mois pour avoir un test positif.
Il faut que vous persévérez. Continuez d'y croire !
Pense aux médecines douces pour garder le moral (acupuncture, hypnose...) et le sport.
Parle beaucoup avec ton chéri de ce que tu ressens.
Pour mon parcours, tout est dans ma signature. Mais je te souhaite un parcours moins long avec la même fin : un bébé au bout !
N'hésite pas à venir parler sur les papottes du mois, tu auras des filles qui sont en essai comme toi pour t'aider et te remonter le moral.
Courage à vous 2
avatar
lilou68

Age : 33
Localisation : Haut-Rhin
Date d'inscription : 22/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle sur le forum, présentation de notre parcours, besoin de témoignages d'espoir

Message  prisci31 le Ven 16 Sep - 13:02

Merci beaucoup pour ta réponse rapide. Je suis en arrêt depuis hier, sinusite et pas le moral. Je reprends le boulot lundi, ça me changera un peu les idées.

Effectivement, ce qui m'angoisse le plus c'est de devoir passer aux FIV. Le parcours semble plus compliqué et plus lourd. Mais bon, si ça doit arriver... Je le ferais, j'irais jusqu'au bout. Je veux donner un enfant à mon mari, il sera un père formidable, j'en suis sûre.

Je vais suivre ton conseil et aller sur les papottes du mois.

Félicitations pour ton +++. Au vu de ton parcours, tu l'as bien mérité ce bonheur !

prisci31

Age : 29
Date d'inscription : 16/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle sur le forum, présentation de notre parcours, besoin de témoignages d'espoir

Message  annmy le Ven 16 Sep - 19:38

Bonjour et bienvenue ici

No stress.. ça fonctionne rarement de suite..

Et rdv sur les papotes du mois en cours pour discuter avec d'autres filles en essais iad ou autre

_________________
Moi (opk) : 35 ans Zhom (azoospermie) : 40 ans
avril 2009 : mariage et début des essais bb
Mai 2010 : découverte de l'azoospermie...
Janvier 2012 à avril 2013 : 6 IAD négatives
FIV-ICSI-D 1 : Sept. 2013 : transfert d'un blasto  : ++ grossesse gémellaire arrêtée à 11SA ; aspiration le 9 nov.
TEV1 : mars 2014 : transfert d'un blasto : ++ mais FC à 4 SG
22 avril 2014 : pds pour caryotype pour FC à répétition
25 juillet 2014 : cœlioscopie + drilling ovarien + hystéroscopie
TEV2 : sept. 2014 : transfert d'un blasto : négatif
TEV3 : nov. 2014 : transfert 2 blasto : négatif 
FIV-ICSI-D 2 : fév. 2015 :  zéro blasto, pas de transfert !
FIV-ICSI-D 2 bis :
avril 2015 : zéro blasto, zéro transfert !
FIV-ICSI-D2 ter : 
juillet 2015 : zéro embryon ! Ras l'bol !
Accueil embryon : juillet 2016 : TEC1 : taux à 22 puis 23 Sad
Accueil embryon : février 2017 : TEC 2 : négatif

Blog ici
avatar
annmy

Age : 35
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 28/07/2010

https://nousetunmininous.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle sur le forum, présentation de notre parcours, besoin de témoignages d'espoir

Message  prisci31 le Ven 16 Sep - 20:41

C'est ce que tout le monde me dit. Pas de stress, ça fait que 2 fois... Quand je vois ton parcours ou celui d'autres femmes dans mon cas, effectivement, pour l'instant, je ne suis pas à plaindre.

Cependant, je viens de réaliser que je n'étais pas différente, que pour moi aussi ce serait long. J'espérais naïvement que je n'aurais pas à me soucier du temps, que la première ou la deuxième marcherait...

C'est un cap à passer.

prisci31

Age : 29
Date d'inscription : 16/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle sur le forum, présentation de notre parcours, besoin de témoignages d'espoir

Message  Croquette le Sam 17 Sep - 9:58

Les échecs sont en effet durs à accepter. Moi aussi j'espérais au fond de moi, comme toutes je pense, que cela marche tout de suite... 
nous cela a marché à la 4ème en ayant eu une Grossesse extra utérine au 1er essai puis une fausse couche au 3eme...
parlez entre vous c'est bénéfique et surtout essaie d'avoir des activités qui te permettent de te changer les idées.  Moi j'avais par exemple repris la danse après la biopsie négative.
Courage à vous deux

Croquette

Date d'inscription : 28/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle sur le forum, présentation de notre parcours, besoin de témoignages d'espoir

Message  prisci31 le Sam 17 Sep - 10:24

Merci pour tes encouragements. J'essaie de positiver, j'ai pris contact avec une association, je regarde des reportages....

Ton parcours me donne un peu d'espoir même si j'avoue que la FC me fait aussi très peur...

Et puis à l'hôpital où je suis suivie, ils refusent un même donneur pour des enfants d'une même famille... Tout cela me rend perplexe. Bref, tout un tas de questions et d'injustices aussi.

Enfin bon, essayons déjà d'avoir le premier Smile.

prisci31

Age : 29
Date d'inscription : 16/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle sur le forum, présentation de notre parcours, besoin de témoignages d'espoir

Message  gridoune le Sam 17 Sep - 19:27

Je te comprends tant quand tu dis avoir besoin de messages d'espoir. J'ai tenu le coup grâce à ce forum, et me rappelle avoir écrit un jour "dur de se rendre compte que ça va être long".
Ici, bébé né avec la 4eme IAD., 5ans et demi après l'arrêt de ma pilule. Je n'ai jamais été aussi heureuse d'être dans la moyenne. Les échecs sont durs à digérer, mais toute la galère disparait avec le +. Et je te souhaite qu'il vous arrive le plus vite possible.
Courage à vous, et n'hésite pas à nous donner des nouvelles.

gridoune

Localisation : Pas-de-Calais
Date d'inscription : 14/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle sur le forum, présentation de notre parcours, besoin de témoignages d'espoir

Message  prisci31 le Sam 17 Sep - 19:39

Merci beaucoup, ton parcours me redonne espoir... Very Happy

Je sais que pour l'instant, il n'y a pas de quoi s'affoler mais quand je vois certaines signatures, alors que tout était OK pour la femme... C'est angoissant affraid

prisci31

Age : 29
Date d'inscription : 16/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle sur le forum, présentation de notre parcours, besoin de témoignages d'espoir

Message  lilou68 le Sam 17 Sep - 19:47

Oh ne regarde pas trop les signatures... 
On a toutes la même envie et un obstacle en commun. 
Mais sinon, chacune à son propre parcours. 
Certaines en ch**** depuis des années et d'autres sont enceintes au premier essai.
Toi et ton chéri avez votre propre histoire. Elle sera différente de nous toutes. 
Ici tu trouveras du soutien et c'est essentiel.
avatar
lilou68

Age : 33
Localisation : Haut-Rhin
Date d'inscription : 22/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle sur le forum, présentation de notre parcours, besoin de témoignages d'espoir

Message  Jess le Lun 26 Sep - 13:42

Bonjour Prisci, et désolée de te voir ici... Est-ce que je me plante totalement ou est-ce que ton homme c'est Fab ? Parce que je viens de lire son témoignage et que je chiale comme une andouille sur mon pc... J'aime tellement pas quand des nouveaux arrivent ici, l'azoo on la souhaite à personne...

Tu peux voir dans ma signature que pour nous la pma s'est très bien finie, avec le plus beau des cadeaux à la clef... Notre seul et unique d'ailleurs, mon âge ne me permettant plus de tenter BB2, même si nous l'avions désiré (ce qui n'était pas le cas, on a eu un miracle on sait que c'est déjà énorme)... Comme toi et ton homme, essais BB, inquiétude, interrogations, et le fameux spermogramme qui détruit tout... Comme ton homme, le mien a tout de suite envisagé le don, mais quand la 1ère iad s'est présentée, j'ai beaucoup angoissé... Et les essais s'enchaînent, le moral baisse et l'angoisse monte, super les vases communiquants... La fatigue aussi s'installe, c'est dur physiquement, alors on stoppe 2 mois, et on reprend, surtout pour meubler en attendant les fiv. Arrive l'iad 5.... Le 5 février 2014, il pleuvait des cordes... le 19, je fais un test pipi car nous fêtons notre anniv le 20 et je refuse de commencer cette journée sur une mauvaise nouvelle. le + apparait, et nous n'y croyons pas un instant. On se chamaille même car j'aurais du acheter un 2ème test vu que celui-ci était foireux ! On va quand même faire une pds au cas où... qui se révèle positive et là on est sous le choc, enfin de la chance... 8,3 mois plus tard, notre petite bonheur nait au mileu des rires de joie, et promis, on oublie d'un coup combien ce fut dur, on ne voit plus que ce nouveau centre de l'univers qui est là, tout petit... elle s'appelle Agathe, sa fête c'est le 5 février; Forcément. C'est son papa qui a eu l'idée de son prénom, parce qu'on n'oubliera jamais cette pluvieuse matinée... Elle sait déjà toute son histoire, on lui a parlé des médecins qui, grâce à un gentil monsieur qui a donné ses graines, ont pu nous permettre de la couvrir de bisous !!! Voilà pour ce qui est de mon, de notre histoire... Quasiment 2 ans après la naissance de ma fille, j'ai digéré la pma et ses épreuves...

Comme le dit si bien Lilou, on a tous et toutes notre propre parcours... Ce forum a été ma bouée de sauvetage pendant ces années sombres, ici tu trouveras compréhension et écoute (parce que tout le monde ne comprend pas l'azoo, hélas), n'hésite pas...
avatar
Jess

Date d'inscription : 09/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle sur le forum, présentation de notre parcours, besoin de témoignages d'espoir

Message  prisci31 le Lun 26 Sep - 14:30

Bonjour Jess,

Oui Fab31 est bien mon mari. Je lui ai parlé du forum notamment d'un cas où un homme venait de découvrir son azoospermie en étant célibataire. Je l'ai convaincu de venir témoigner.

Alors il m'a dit tout ce qu'il ressentait, comment il voyait les choses et moi j'écrivais (je fais moins de fautes que lui Razz ).

Je te remercie pour ton soutien, ton parcours me redonne espoir.

C'est vrai que je suis angoissée en ce moment.

Peur qu'ils n'aient pas détecté un problème me concernant, d'avoir choisi le mauvais centre, peur que les traitements d'hormones finissent par provoquer un problème chez moi (genre devenir moins fertile, infection des ovaires ou autre...).

Puis ensuite, la peur de la fausse couche à répétition... La peur d'en arriver aux FIV...

Enfin la peur de ne pas réussir à élever sereinement mon enfant à cause du mode de conception, peur que mon enfant plus tard rejette son père à cause du don, peur que mon mari finalement ait du mal à vivre cette situation...

C'est une angoisse perpétuelle, il faut apprendre à vivre avec. Le pire c'est d'avoir l'impression de ne rien contrôler dans sa vie : suivre les instructions du médecin, écouter les conseils de personnes qui ne connaissent rien à la PMA, essayer de faire confiance à son corps que l'on connaît mal finalement et puis aucun accompagnement psychologique. Des règles et toujours des règles à suivre sans que l'on ait son mot à dire. Tout cela me met en colère parfois...

Perso, j'ai décidé de consulter une psychologue spécialisée dans l'infertilité, qui elle-même a vécut le parcours PMA et qui a créé une association.

Je te souhaite beaucoup de bonheur avec ta famille. J'espère un jour le connaître aussi.

prisci31

Age : 29
Date d'inscription : 16/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle sur le forum, présentation de notre parcours, besoin de témoignages d'espoir

Message  Jess le Lun 26 Sep - 16:32

Je me reconnais terriblement dans ce que tu dis Prisci... Pendant des mois après l'annonce de l'azoo, j'ai trimballé dans mon sac notre (très) volumineux dossier médical. Entier. Tout le temps (genre en allant au supermarché !). Comme si j'avais peur de le perdre ou que quelqu'un exige de le voir... J'avais comme ça l'impression de contrôler quelque chose...

J'ai été énormément aidée durant tout le parcours pma par l'acupuncture, et même pendant ma grossesse, d'ailleurs les 2 mois de pause j'ai fait de lourdes séances hebdo avec mon médecin pour booster ma fertilité, j'étais une vraie hérissonne, faut croire que ça a fonctionné ^^

L'angoisse de la suite je ne la connais que trop bien... Comme souvent en pma, la génétique nous fait de petites blagues... Par exemple, mon mari et moi avons les yeux marrons, comme nos parents respectifs. Agathe est tout mon portrait mais avec de supeeeeeerbes mirettes bleu-gris pâle. Qui font dire à TOUT le monde "Mais de qui elle tient ses magnifiques yeux ?" (sans blague c'est ça quasiment tous les jours). On répond "ahhh, les hasards de la génétique font parfois bien les choses !". Ok j'ai aussi droit au Regard. Le R majuscule parce que le Regard il contient beaucoup de choses... et surtout le "mais t'es une petite cochonne toi alors !!!!" (pour dire le mot en "s") qui démange celui qui me le lance. Ca m'exaspère et ça fait vachement rigoler JM, qui s'amuse beaucoup de ma nouvelle réputation ! Bref on le prend à la rigolade, les gens qui comptent savent tout et c'est le plus important, les autres cogitent tant mieux pour eux ! Pourtant ça m'angoissait avant, mais en le vivant je relativise...

Pour ce qui est du lien, fais confiance à Fab... Il est clair dans sa tête avec le don, c'est super important, et il faudra que vous expliquiez à vos futurs enfants que ce qui fait un papa, ce n'est pas la génétique, c'est le soutien quand tu as du faire l'hystérosalpyngographie, les pds tellement nombreuses que t'as l'impression d'alimenter une ville vampire à toi toute seule, les piqûres d'hormones dans le bide à heures fixes, la main tenue pendant l'iad et le gros câlin de réconfort quand le résultat était négatif, la force de continuer et de te soutenir encore et encore, et puis ce qui fait un papa, ce sera la joie immense qu'il aura en apprenant que tu es enceinte, en écoutant ce petit coeur qui bat pour la 1ère fois, la 1ère écho, le 1er coup de pied, l'accouchement et enfin l'avoir dans les bras, le ou la changer, bercer, dorloter, se réveiller en pleine nuit et sourire aux anges malgré la fatigue parce que le bonheur est là, pleurs inclus, et c'est trop bon... Les papas PMA sont papas AVANT même que l'enfant soit conçu, sans rire ils ont signé pour ça et officiellement en plus ! Les papas PMA sont papas dans leur coeur bien avant le certificat de naissance, ils sont les papas du miracle...

Les angoisses elles font mal, elles sont tenaces, mais elles ont une faiblesse : le bonheur... Les angoisses elles s'éloignent quand le bonheur est là, elles s'agitent au loin mais on les tient à distance. Continuez à vous battre tous les 2, espérez, chaque essai est une possibilité réelle ! Pour te dire, moi qui stressait à mort pour mes oeufs plus bien frais à 39 ans (âge du début des iad), j'ai compris aujourd'hui que dans ma vie j'avais eu 5 possibilités d'être enceinte (parce qu'avant il y a eu le préservatif et la pilule, donc je ne compte pas !). Seulement 5. Alors qu'on vienne pas me bassiner avec "mes" difficultés à être enceinte (n'est ce pas ma très chère belle-mère qui serine son petit couplet à tout le monde depuis des années !), j'estime que là mon corps il a fait plutôt super bien son boulot, je suis fière de lui et de ma cicatrice de césarienne (je l'appelle ma blessure de guerre ^^) ! Et cela grâce aux médecins mais aussi et surtout grâce à JM qui n'a jamais rien lâché... Si on a eu Agathe c'est parce que lui a eu cette incroyable volonté de partir en pma et cette merveilleuse générosité d'accepter le don... Alors j'ai déjà prévenu la petite : si un jour tu te permets de dire quoi cque ce soit à ton père à ce sujet, ça bardera pour ton matricule, jeune fille !!!!

Bon allez j'arrête là les envolées lyriques, la compta se fait pas toute seule et elle poireaute sur le bureau... Bises, gardez espoir !!! Et si toi ou ton homme avez des questions plus privées, n'hésite pas par MP ^^
avatar
Jess

Date d'inscription : 09/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle sur le forum, présentation de notre parcours, besoin de témoignages d'espoir

Message  prisci31 le Lun 26 Sep - 23:22

ça fait tellement du bien de voir que je ne suis pas la seule à ressentir tout ça. Ce forum m'aide beaucoup mais c'est vrai que je n'ai pas trop lu de messages sur les angoisses (à part l'angoisse que ça ne marche pas, j'ai peut-être pas bien cherché d'ailleurs). Je n'osais pas mettre tout ce qui me passait par la tête de peur d'être trop négative et de polluer d'autres PMettes comme moi. Je ne veux pas répercuter mes angoisses (justifiées ou pas) sur d'autres couples.

Je ne veux pas les faire souffrir plus qu'ils ne souffrent déjà, parce-que même si on se donne du courage, même si on continue à vivre, la blessure est là. Je sais qu'elle s'attenue quand on a enfin notre + mais je pense que ce genre d'épreuve nous marque à tout jamais.

L'annonce de l'azoospermie de mon mari m'a complètement changé. Concrètement, j'ai pris 10 ans dans la tronche en une fraction de seconde... ça fait un drôle d'effet...

Ah j'avais oublié : la peur de l'hyperstimulation et de l'annulation de l'IAD, la peur de la découverte d'une anomalie lors de l'écho de contrôle, la peur d'une endométriose, la peur de...

Ben la peur de tout ce qui pourrait arriver en fait. Comme si je devais accumuler tous les malheurs et toutes les emmerdes possibles sur le plan de la procréation. La peur de devoir subir encore plus de traitements qui violent mon intimité....

La peur que notre amour ne tienne pas à force de tout ça...

Le plus étonnant, c'est que je peux avoir ces idées sombres et puis d'un coup : "Mais arrête, ça va marcher, tu vas tomber enceinte, les médecins te disent que tout est normal, fais leur confiance, tu seras enceinte, tu sais pas combien de temps ça prendra c'est tout !"

Le lendemain, rebelote : LA journée angoisseS!!!! affraid

C'est épuisant : hier j'ai pleuré, pourquoi je ne sais pas, j'ai commencé à rire et puis je me suis effondrée. Aujourd'hui ça va...

Autre sentiment : LA CULPABILITE : voir la déception de mon mari quand c'est négatif alors que "tout va bien chez moi".
Ex : 2ème IAD : très belle ovulation Madame, très bel endomètre Madame, très beau follicule Madame, maintenant ça ne dépend plus que de vous, on COMPTE SUR VOUS !
Non mais sérieux, il s'est écouté parler ??? Comme si je pouvais contrôler tout ça !!! Bonjour la pression...
Alors quand ça marche pas on se dit : bon je fais un blocage dans ma tête, c'est mort, c'est de ma faute, je ne suis pas assez forte. Que deux échecs et je suis au fond du trou alors que d'autres femmes vivent pire et elles ont réussi pourtant, elles ne se sont pas effondrées ELLES !

Bref, mon mari me soutient mais j'ai l'impression de l'avoir déçu... Il ne s'attendait pas à ce que je vive cette période aussi tôt, après seulement deux échecs... J'ai un fort tempérament, je me bats pour réussir, je suis déterminée, persévérante dans ma vie professionnelle et personnelle aussi d'ailleurs mais là ce qu'il ne comprend pas c'est qu'on touche au domaine le plus important pour moi, celui que j'attends depuis mes 16 ans : FONDER UNE FAMILLE. Un domaine où me battre seule pour obtenir ce que je veux n'est pas suffisant. Je dois me contenter de subir et de lâche prise jusqu'à ce que dame nature fasse son boulot. ça ne dépend pas que de moi en fait et c'est là que le bât blesse...

C'est mon mari qui me donne la force de continuer, s'il avait été aussi pessimiste que moi, j'aurais laissé tomber depuis longtemps (ben oui c'est lui l'optimiste du couple, vous l'aviez pas encore deviné ?  lol! )

Encore une fois, profite bien de ton bonheur, si tu savais à quel point je t'envie... (mais suis-je bête, évidemment que tu le sais ! Rolling Eyes )

prisci31

Age : 29
Date d'inscription : 16/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle sur le forum, présentation de notre parcours, besoin de témoignages d'espoir

Message  Jess le Mar 27 Sep - 13:34

Je peux te répondre pour l'hyperstim pendant une iad, je connais Mad ! Alors normalement en iad on booste légèrement tes hormones (pour avoir 1 à 3 beaux follicules), rien à voir avec le cocktail explosif de préparation à la fiv (qui a pour but de moissonner large)... Sauf quand ton gygy se plante de case et te colle ton 75 UI de gonalF habituel de stimulation quotidienne le même jour que les 250 UI d'Ovitrelle pour le déclenchement d'ovulation... J'ai été un peu surprise, mais bon, c'était ma 2ème iad, j'avais pas encore la pratique, aucune aide de JM le grand phobique de la piqûre, alors j'avais demandé une infirmière, qui n'y a vu que du feu : c'est marqué sur le planning, hop c'est aussi injecté dans le bide... Environ 4 heures plus tard (vers 21h), j'ai commencé à me sentir comme avec une grippe carabinée doublée d'une gastro de folie, nausées et douleurs partout... On a appelé les urgences de la maternité, ils ont confirmé la GROSSE plantade d'injection, et si 2 heures plus tard ça allait pas mieux direction les urgences. Là je me voyais juste en train d'agoniser à cause d'un putain de caillot qui aurait fait embolie quelque part, je chouinais et JM a eu droit à mes dernières volontés... Et puis ça a diminué, 8 heures après injection j'étais épuisée mais mieux... Et, tu le croiras pas, mais le lendemain, hop, iad 2 dès potron minet ! Autant te dire que j'étais en mode zombie et que ça a totalement foiré...  Rolling Eyes

Alors je ne te cache pas que j'ai moi aussi des angoisses quant aux conséquences de ce gavage d'hormones, j'en ai parlé à gygy (on s'est rabiboché après l'hyperstim, je l'aime bien moi mon gygy grognon de façade mais avec un coeur en or derrière), il m'a dit qu'on allait surveiller mes ovaires régulièrement, mais qu'avec le recul actuel, je ne devais pas m'inquiéter... Amen...

J'adore aussi quand on t'envoie des vannes dans la tronche, ou qu'on te donne des pseudos-conseils éclairés : un de nos amis médecin nous a conseillé, quand on lui a parlé de l'azoo, d'aller aux Maldives.... "Ah bon y a un centre pma réputé là-bas ?" (moi en mode opportuniste prête à sauter sur toute solution miracle) "Bah non mais c'est souvent dans la tête le souci". Ok... bon là va falloir repotasser le cours de reproduction humaine mon gars, t'as du sécher à la fac ce semestre-là...

Les échecs et les doutes, c'est le quotidien de la nana en pma... On a tellement d'espoirs qui reposent sur nous, nos oeufs cristallisent l'ensemble des espoirs, non non on a pas la pression ! Je ne sais pas si tu as cette info dans ton centre, mais moi j'avais le résultat des analyses de la paillette après décongélaton et tri : sur environ 20 millions de zozos, s'il en retait moins d'1 million, c'était mal barré... ce qui est arrivé dans la majorité de mes iad. Pour celle du bonheur, on avait 1,5 million... Faut pas tout faire peser sur tes oeufs, les zozos warriors ont leur part de taf à faire aussi ^^

La pma c'est l'école brutale du lâcher prise. Et c'est pas facile quand tu es une obsédée du contrôle (j'en connais une autre...) Tu es actrice mais pas décideuse, spectatrice des évènements tout en y participant et en étant au coeur du process (oublie toute notion de pudeur. Ton intimité va être zieutée et analysée paar toute une armada de médecins, infirmières etc, faut t'y faire ! Et encore, j'ai retrouvé un client en salle de césarienne, le mec maintenant il connait intimement mes viscères... J'aurais JAMAIS pensé avoir ce genre de relation avec lui un jour (surtout qu'il était infirmier au bloc ophtalmo à la base)...

Ton homme lui il doit forcément être  frustré de ne pouvoir agir plus lui aussi, on imagine pas avnt la pma qu'on puisse receler autant de patience en soi (rappelle-t-en quand tu devras gérer une colère ou un caprice de Junior, tu en auras besoin !)

Avant tout gardez espoir ensemble... Parlez, extériorisez vos frustrations, autorisez-vous à craquer, bordel vous subissez une épreuve terrible alors vous avez bien le droit !

Bises
avatar
Jess

Date d'inscription : 09/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle sur le forum, présentation de notre parcours, besoin de témoignages d'espoir

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum