L'AZOOspermie

Un nouveau couple concerné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un nouveau couple concerné

Message  christie6868 le Mar 26 Avr - 13:53

Bonjour à tous, 

Je me lance aujourd'hui afin de trouver un peu de réconfort auprès de vous.
Je suis en couple depuis 7 ans et très heureuse dans ma vie amoureuse. J'ai la chance d'avoir trouvé l'homme de ma vie, mon âme sœur, mon ami, mon amant... 
Nous sommes en essai bébé depuis à peu près 1 an, j'ai 31 ans et lui 30. Ne voyant pas de bout de chou se pointer mon gynécologue décide de prescrire un spermogramme à mon homme sachant que moi même tout vas bien au niveau, ovaires, utérus,ovulation, trompes et bilan hormonal. 
Le verdict est tombé vendredi, un vendredi noir, le premier jour du reste de notre vie. 0 spermatozoïdes, azoospermie...
J'ai été effondrée tout le week-end, nous en avons beaucoup parlé avec mon homme, nous avons la chance d'avoir une relation très complice et nous sommes très soudés. Lui n'as pas vraiment réalisé ce qui se passait tout de suite c'est aujourd'hui qu'il réalise qu'il n'aura peu etre jamais d'enfant portant ses gênes. 
Mon gynéco veut qu'il refasse un spermo de réévaluation ds 3 semaines et qu'il prenne rdv avec un urologue.
J'ai dix mile questions qui me passent en tête à la minute et après l'annonce de ce choc terrible je suis prête à me battre pour qu'on puisse trouver une solution. 
Avez-vous fait une inscription en pma des l'annonce du premier spermo? 
Etes vous allez voir un urologue spécialiste en fertilité? 
Peut il commencer un traitement à base de vitamines même avant de savoir si son azoospermie est excrétoire ou sécrétoire?
Bref, j'ai besoin de vos conseils, je me sent totalement perdue et j'aimerais que nous perdions le moins de temps possible en étant baladé de spécialiste en spécialiste, d'ailleurs mon gynéco nous recommande un urologue mais il est plutôt spécialisé dans la prostate alors j'ai peur qu'il nous ne donne pas un diagnostic précis.

Merci de m'éclairer,
A bientôt

christie6868

Date d'inscription : 26/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau couple concerné

Message  gridoune le Mar 26 Avr - 21:12

bonjour christie, et comme à tous les nouveaux, je te souhaite, malheureusement, la bienvenue parmi nous.
Il est tout à fait normal que vous soyez perdus et submergés de questions. Les choses s'éclairciront au fil des examens et résultats.
Toutefois, il faudra vous armer de patience.Vous avez déjà un immense atout : votre complicité.
Pour essayer de te guider, je te fais part du début de notre parcours. Mon gygy étaot spécialiste en fertilité (hazard ou destin) donc nous n'avons pas du nous inscrire à proprement parlé, mais n'hésite pas à demander au tien la marche à suivre. Il nous a ensuite orientés vers un urologue-andrologue

gridoune

Localisation : Pas-de-Calais
Date d'inscription : 14/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau couple concerné

Message  gridoune le Mar 26 Avr - 21:22

(probleme technique). L'obtention d'un rendez vous a été interminable, mais ceci était du à notre localisation (nord), et ca dépend des centres. Et les évènements se sont enchainés doucement (détail dans masignature).
Le parcours est long, mais il permet de réfléchir aux options qui s'offriront à vous. Je ne te donnerai pas d'avis sur les vitamines, les médecins sont là pour vous guider selon votre particularité, et oui, meme si nous sommes tous touchés par l'azoo, chaque histoire est singulière.
Par contre, prenez rendez vous avec un uro, quoi qu'il arrive, il faudra en voir un.
Jz vous qouhaite bdaucoup de courage.

gridoune

Localisation : Pas-de-Calais
Date d'inscription : 14/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau couple concerné

Message  annmy le Mar 26 Avr - 21:27

bonjour christie,
et malheureusement, bienvenue ici...

le mieux est que ta gygy te fasse un courrier pour aller rapidement en pma, sachant que le premier rdv prend un peu de temps à avoir..

ensuite, en pma, on fera refaire un autre spermo à ton homme et tous les autres examens nécessaires pour savoir d'où vient cette azoo

prise de sang hormonale, caryotype, etc...

l'urologue doit être spécialisé en infertilité... nous, c'est le gygy pma qui nous avait indiqué qui aller voir...

et pour le traitement à base de vitamines, attendez d'en savoir un peu plus avant de commencer...

courage à vous pour avancer dans ce long et douloureux parcours qu'est la pma

_________________
Moi (opk) : 36 ans Zhom (azoospermie : délétion Y zoneA) : 40 ans
avril 2009 : mariage et début des essais bb
Mai 2010 : découverte de l'azoospermie
Janvier 2012 à avril 2013 : 6 IAD négatives
FIV-ICSI-D 1 : Sept. 2013 : transfert d'un blasto  : ++ grossesse gémellaire arrêtée à 11SA ; aspiration le 9 nov.
TEV1 : mars 2014 : transfert d'un blasto : ++ mais FC à 4 SG
22 avril 2014 : pds pour caryotype pour FC à répétition
25 juillet 2014 : cœlioscopie + drilling ovarien + hystéroscopie
TEV2 : sept. 2014 : transfert d'un blasto : négatif
TEV3 : nov. 2014 : transfert 2 blasto : négatif 
FIV-ICSI-D 2 : fév. 2015 :  zéro blasto, pas de transfert !
FIV-ICSI-D 2 bis :
avril 2015 : zéro blasto, zéro transfert !
FIV-ICSI-D2 ter : 
juillet 2015 : zéro embryon !
Accueil embryon : juillet 2016 : TEC1 : taux à 22 puis 23 Sad
Accueil embryon : février 2017 : TEC 2 : nég. FIN
Blog ici
avatar
annmy

Age : 36
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 28/07/2010

https://nousetunmininous.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau couple concerné

Message  christie6868 le Mer 27 Avr - 8:31

Bonjour Annmy et Gridoune,

Merci infiniment pour vos conseils et votre accueil. C'est d'une grande importance et d'un grand soutien pour moi de pouvoir partager mon histoire avec vous. Je me sens vraiment seule face à tt ça. D'ailleurs en avez-vous parlé avec votre famille?

Aujourd'hui j'ai beaucoup moins le moral qu'hier, j'ai l'impression d'être ds un mauvais film et que tout ça va bientôt s'arrêter. C'est les montagnes russes en fait. Ce matin je suis au bord des larmes en me levant et je me demande comment l'Homme et moi allons traverser tt ça.

Je me rends compte qu'il est important d'être bien accompagné psychologiquement et médicalement face à l'azoospermie, mais c'est quand même le flou totale en ce qui concerne cette pathologie.

Pourquoi nous? Je n'arrive pas à me faire à l'idée que c'est une fatalité, quelle injustice tout de même. Il paraît que la nature est bien faîte?! aujourd'hui j'arrive pas à croire à ces conneries, je lui en veut à la nature moi!

Je vous écris de mon téléphone ce matin alors ne n'ai pas accès à votre parcours dans vos signatures, je me ré-connecterai ce soir de mon pc pour lire vos histoires les filles.

Je pense qu'aujourd'hui je vais appeler un centre pma à 40 kilomètres de chez nous pour avoir un premier rdv, mon gygy n'as pas l'air de vouloir se bouger, alors je préfère prendre les choses en main, qu'en pensez-vous vous?
Du coup si j'ai bien compris le centre pma nous proposeras un urolugue agréé au centre spécialisé en fertilité?

Merci les filles, je vais bosser...

christie6868

Date d'inscription : 26/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau couple concerné

Message  Emylie le Mer 27 Avr - 10:15

Oui prends les choses en main. Pour les médecins tout ceci n'est pas une urgences (s'en est pas une en soit,mais pour nous si...),les rdv sont hyper longs. Nous avons dû attendre trois mois pour l'urologue. Il faut qu'il soit spécialisé,tous ne font pas la biopsie. Ce rdv vous fera déjà bien avancer. Pour nous, C'est juste à la palpation qu'il a trouvé ce que chéri a.
Nous en avons parlé à la famille (proche) et certains amis. Ça fait du bien de se sentir soutenu même s'ils ne peuvent pas toujours comprendre et même si parfois ils sont un peu maladroit dans leur parole...!

Emylie

Date d'inscription : 22/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau couple concerné

Message  annmy le Mer 27 Avr - 13:00

christie... oui, si tu as rdv directement en pma tu amènes tous vos différents résultats d'examens et le gygy vous dirigera ensuite vers un urologue

le premier rdv peut etre long à avoir, il faut être armé de patience...

concernant la famille, c'est à toi, à vous de voir comment vous serez soutenus par vos proches, à vous de voir si vous préférez attendre d'en savoir un peu plus ou leur dire au fur et à mesure

il n'y a pas de bonnes ou mauvaises solutions, tout dépend comment vous le sentez...

_________________
Moi (opk) : 36 ans Zhom (azoospermie : délétion Y zoneA) : 40 ans
avril 2009 : mariage et début des essais bb
Mai 2010 : découverte de l'azoospermie
Janvier 2012 à avril 2013 : 6 IAD négatives
FIV-ICSI-D 1 : Sept. 2013 : transfert d'un blasto  : ++ grossesse gémellaire arrêtée à 11SA ; aspiration le 9 nov.
TEV1 : mars 2014 : transfert d'un blasto : ++ mais FC à 4 SG
22 avril 2014 : pds pour caryotype pour FC à répétition
25 juillet 2014 : cœlioscopie + drilling ovarien + hystéroscopie
TEV2 : sept. 2014 : transfert d'un blasto : négatif
TEV3 : nov. 2014 : transfert 2 blasto : négatif 
FIV-ICSI-D 2 : fév. 2015 :  zéro blasto, pas de transfert !
FIV-ICSI-D 2 bis :
avril 2015 : zéro blasto, zéro transfert !
FIV-ICSI-D2 ter : 
juillet 2015 : zéro embryon !
Accueil embryon : juillet 2016 : TEC1 : taux à 22 puis 23 Sad
Accueil embryon : février 2017 : TEC 2 : nég. FIN
Blog ici
avatar
annmy

Age : 36
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 28/07/2010

https://nousetunmininous.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau couple concerné

Message  Jess le Mer 27 Avr - 13:43

Christie, désolée de te voir nous rejoindre avec ton homme... Gridoune, Annmy et Emelye ont déjà résumé l'essentiel : ton homme et toi allez devoir vous armer de patience, et votre amour sera votre ciment dans cette saleté d'épreuve qu'est l'azoo. On ne découvre souvent ce terme que quand le cataclysme s'abat sur nous un jour, et Dieu sait que c'est violent... J'ai coutume du dire que sans ce forum, j'aurais sans doute sombré, les membres ont été ma bouée de sauvetage quand le raz de marée nous a frappés en août 2011... C'est dur de faire face à tout ça, on a besoin d'infos mais le personnel médical reste factuel (pour l'accompagnement psy on est à l'ère des cavernes, soit dit au passage), et ne détaille pas tout le processus, forcément, parce que l'azoo c'est un tout petit mot, mais en fait c'est un état, pas une maladie en soit, un constat brut et glaçant. Pourquoi cette absence de zozos, bordel ? Le spermogramme dans 3 semaines servira de repère bis, afin de voir si des zozos sont présents, quel que soit leur stade de développement et leur mobilité. De là, ton gygy vous orientera vers un urologue/andrologue, afin de faire le caryotype de ton homme (azoo d'origine génétique), des dosages hormonaux (qui peuvent orienter le diagnostic selon les résultats), et de prévoir au besoin une biopsie testiculaire. Pourquoi ne pas faire la biopsie de suite ? Parce que les causes de l'azoo sont tellement diverses, qu'avant de faire l'examen ultime les médecins éliminent les causes potentielles d'azoo secrétoire totale. Et on trouve le temps tellement long..... On a envie de foutre son poing dans la tronche de Dame Nature, parce que c'est tellement injuste... Bon courage, n'hésite pas à venir nous parler, nous t'épaulerons de notre mieux...
avatar
Jess

Date d'inscription : 09/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Merci pour votre soutient les filles

Message  christie6868 le Mer 27 Avr - 22:06

Coucou les filles, 

Merci beaucoup d'avoir pris le temps de répondre à toutes mes interrogations. Finalement j'ai pas téléphoné au centre de pma aujourd’hui, l'homme trouve que je me précipite trop et que tout ceci est beaucoup trop prématuré.

Je le sens vraiment triste et abattu depuis cette fu**ing annonce du coup je n'ose pas trop le contre dire. Il faut que je prenne mon mal en patience mais franchement ça va être difficile, j'ai mon cerveau en ébullition et j'ai envie que les choses avancent. 

J'ai pris le temps de lire vos parcours (gridoune, annmy et jess) je vous trouve tellement courageuse les filles, sérieux je ne sais pas comment vous faîtes! Tt ceci me rassure et me fait peur à la fois, vous êtes toutes les 3 passées par une IAD, y'a encore quelques jours j'ignorais complètement ce que ça voulait dire et aujourd'hui je comprend que c'est un don (enfin je crois),je vous admire tellement dans votre démarche. A l'heure ou je vous écris l'homme est complètement fermé à ce sujet, je pense que c'est normal, pas facile de se faire à l'idée quand l'annonce est tt fraîche. Comment vos compagnons on ils gérés cette épreuve? Difficilement j'imagine

Merci à toi aussi Emylie pour ta réponse je vois que ton inscription est assez récente, ou en es-tu ds tes démarches?

Je suis très contente de trouver du réconfort auprès de vous, merci à vous toutes!

christie6868

Date d'inscription : 26/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau couple concerné

Message  Croquette le Mer 27 Avr - 23:43

Christie malheureusement bienvenue parmi nous.
L'Annonce de l'azoospermie est un véritable choc en effet... 
Pour ma part, mon gynéco avait fait faire un caryotype à mon mari et quand nous avons eu le résultat de micro délétion, il m'a transmis les coordonnées d'une gynéco pma qui elle par la suite nous a envoyés chez un urologue.
Comme ont pu le dire les filles au-dessus les délais sont longs... malheureusement...
Avec le temps je me dis que ces délais longs permettent aussi de réfléchir et d'avancer même si sur le moment cela semble si insoutenable de toujours toujours attendre...

Pour les IAD en effet il s'agit d'insemination avec don de sperme. C'est un choix éventuel qui doit mûrir chez chacun de vous mais suivant l'origine de l'azoo vous n'aurez peut être pas à y penser. Allez y étape par étape.

Je vous souhaite plein de courage et surtout prenez soin de vous et de votre couple

Croquette

Date d'inscription : 28/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau couple concerné

Message  coco2a le Jeu 28 Avr - 10:14

Coucou,
Malheureusement bienvenue parmi nous.
Pour mon mari la nouvelle a été terrible, on en a beaucoup parlé. Ce qu'il ne digérait pas au début, c'est le fait de ne pas savoir d'où ça vient. Le premier urologue qu'on avait vu nous avez dit des fois on ne sait pas c'est comme ça. Heureusement qu'on a vu un deuxième urologue spécialisé en infertilité, qui lui nous a donné tout de suite le diagnostique.
Pour le dire autours de nous je lui ai laissé le choix, pour moi il n'y a rien de honteux à dire que nous ne pouvons pas avoir d'enfant naturellement. Et pour lui non plus, maintenant il en parle ouvertement. D'ailleurs ça surprend au début parce qu'il très cache.
La réaction de ton homme est normal, pour lui la pma c'est trop tôt parce que je pense qu'il a encore l'espoir que le prochain spermo soit bon. Au début mon homme disait souvent que c'était comme si on lui avait arraché sa virilité, c'est pas facile à vivre. Imagine toi à ça place, si on t'avais annoncé que tu étais "infertile".
Il faut être patient, avoir un bébé ce n'est une course.  
Aimez vous, et ne perdez pas espoir, il y a toujours une solution.

coco2a

Date d'inscription : 22/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau couple concerné

Message  Emylie le Jeu 28 Avr - 11:46

Comme le dit croquette,l'attente est très longue,mais par la suite vous allez vous rendre compte que ce temps est nécessaire pour faire le cheminement dans vos têtes...
Cette attente reste tout de même très compliqué à gérer tout le long!
Nous avons appris la triste nouvelle fin octobre,on a fait des examens,une biopsie positive pour chéri. Maintenant on attend le résultat de mon caryotype,la reunion d'info et le rdv avec le biologiste qui sont programmés courant mai,et la Gyneco nous a dit qu'on devrait pouvoir commencer les fiv en juin...!
Chéri n'a pas trop mal réagit à l'annonce,c'est plutôt moi qui était effondrée. Mais par la suite,quand moi j'ai décidé de remonter la pente et de me battre,c'est là que lui s'est effondré,et jusqu'à la biopsie. Il a eu très peur.
Essayez de vous détendre en parallèle de tous ces rdv,de prendre du temps pour vous et vous retrouver. Ce n'est pas facile psychologiquement...

Emylie

Date d'inscription : 22/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau couple concerné

Message  christie6868 le Jeu 28 Avr - 20:53

Bonsoir les filles, 

Aujourd'hui c'est une journée un peu plus difficile que les autres, j'ai le moral dans les chaussettes, je me rend compte que suis en train de faire le deuil d'un enfant fait "normalement" dans un lit, j'arrête pas de pleurer. L'homme me dit que je devrais le quitter, que j'ai "vraiment choisi le mauvais cheval", ça me brise le cœur quant il me dit ça! 
Il est atteint directement dans sa virilité du coup il perd confiance en lui et j'ai très peur de ne pas être assez forte et de ne pas trouver les mots pour le réconforter. Je l'aime tellement cet homme là.

Parfois je pense que tt vas s'arranger, que le deuxième spermo sera meilleur, que nous allons faire mentir les statistiques et clouer le bec au corps médical et la seconde suivante je pense que tt est perdu et qu'on y arrivera pas. 

Je n'arrive pas à trouver un andrologue spécialiste de la fertilité ds ma région (hors protocole pma), je vois que vous êtes tt aller chez des spécialistes du coup j'ai pas envie qu'il aille voir un urologue "classique" plutôt spécialisé dans la vessie et la prostate. J'ai peur du mauvais diagnostic dû au mauvais praticien.  

Pour l'instant l'homme ne veut pas entendre parler de psychologue, je trouve ça dommage, je sais qu'un accompagnement psycho peut vraiment nous aider à surmonter tt ça, il n'est sûrement pas prêt, je lui en demande certainement trop tt de suite!

Merci coco et croquette pour votre participation à cette discussion, je vais essayer de me reposer un peu ce soir, je suis vidée physiquement et moralement 

Bonne soirée les filles

christie6868

Date d'inscription : 26/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau couple concerné

Message  gridoune le Jeu 28 Avr - 20:56

Laisse du temps à ton homme. Il faut trouver des moments pour échanger, lui dire tes attentes, écouter les siennes, et envisager des options. Et les décisions viendront en leur temps, décisions qu'il vous faudra prendre ensemble. Je trouve que là tu fais bien d'attendre. Ton homme est aussi en pleine souffrance, et certainement en train de culpabiliser, meme s'il n'y est pour rien.
Le jour du premier résultat, Chéri voulait que je parte pour faire ma vie avec qqn qui pourrait me faire un enfant !!! Du temps à passé, on a affronté des tempêtes, et un jour il m'a dit "je sais pourquoi tout est aussi long", et moi"ben j'aimerais bien savoir parce que j'en ai marre" et il m'a répondu "parce que maintenant je me suis fait une raison, j'accepte ce qui nous arrive et le donneur, on va faire notre bébé". Et aujourd'hui, notre bébé grandit dans mon bidon. Et même si il n'a pas ses gènes, c'est bien son fils, y a qu'à regarder comment il agi avec mon bidon.

gridoune

Localisation : Pas-de-Calais
Date d'inscription : 14/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau couple concerné

Message  gridoune le Jeu 28 Avr - 21:07

Nos messages se sont croisés, mais tu vois, nos hommes ont eu la meme réaction. J'ai vu une psy une fois, Chéri n'a jamais voulu venir. J'avais les memes doutes quant à mes capacités à aider mon homme. Elle m'a juste dit "vous ne vous etes pas sauvée et vous l'aimez toujours, c'est déjà énorme", et ca m'a soulagée. 
Puis le forum m'a beaucoup aidée, et nos proches aussi. Au début, il ne voulait pas qu'on en parle, mais moi j'en avais besoin (et aussi ras le bol d'entendre que j'avais l'air tristounette, et de me voir tirer la tronche aux annonces de grossesse).
Pour le spécialiste, tu es dans quelle région?

gridoune

Localisation : Pas-de-Calais
Date d'inscription : 14/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau couple concerné

Message  lilou68 le Jeu 28 Avr - 21:56

Bienvenue malheureusement ici Christie,
Tu es tombée sur le bon forum pour trouver du soutien. Les filles sont d'une très grande aide ici.
Pour tes pleurs du jour, c'est tout à fait normal. C'est très frais encore cette annonce et vous n'avez pas encore de diagnostique précis.
Chacun réagit différemment au départ. Je ne peux malheureusement pas trop t'aider sur ce sujet, mon chéri a toujours su qu'il avait une azoospermie depuis ses chimio à l'adolescence et n'avait aucun espoir sur les paillettes conservées avant chimio. De mon côté, je connaissais son histoire avant qu'on soit en couple mais je croyais encore et toujours au bébé couette.
Je suis actuellement enceinte grâce au don et on est tous les deux sur un nuage.
Mais de votre côté, il y a encore tellement de possibilités. Ne lâchez rien et avancez au fur et à mesure des rendez-vous.
Le temps va te paraitre long. N'hésites pas à aller voir un psy seule si ça te fait du bien. Ton chéri voudra peut-être t'accompagner + tard.
Pour l'urologue, je te conseil de demander sur la partie du forum "nos membres par région" pour en trouver un près de chez vous.
Courage !
avatar
lilou68

Age : 34
Localisation : Haut-Rhin
Date d'inscription : 22/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau couple concerné

Message  Jess le Ven 29 Avr - 2:33

Christie, comme Gridoune et Lilou, je ne peux que te dire ce que je sais d'expérience : le temps calmera la douleur initiale... Vous devrez peut-être tous les deux affronter un deuil, celui du bébé couette, et cela seuls les médecins pourront vous le dire, il faut vous laisser guider car eux connaissent et maîtrisent le process du diagnostic. C'est tellement frustrant d'ailleurs, quand on envisage le parcours possible, on refuse catégoriquement d'accepter qu'il prendra du temps. Mais paradoxalement, ce temps est nécessaire... Une fois le choc initial passé, je me souviens que j'étais dans le déni, j'étais sûre que la biopsie serait bonne, mais non. JM a eu une ectopie testiculaire bilatérale dûe à une légère prématurité. Il a été opéré, mais trop tard, à 11 ans, alors que les médecins savaient à sa naissance qu'il fallait intervenir dans la première année. Les médecins, sauf celui qui s'est occupé de lui, visiblement, et qui n'a pas jugé opportun de s'informer à l'époque (je lui en veut tellement à ce mec, s'il avait pris le temps de se renseigner plutot que de s'appuyer sur des théories obsolètes...)... Ce fut difficile à encaisser (j'en ai développé une mononucléose épouvantable), et on a vraiment été plongés dans la tristesse, mais pendant l'attente de la biopsie, JM avait commencé à réfléchir sur le don, et il n'a pas hésité une seconde à accepter qu'un autre donne à notre couple ce petit spermatozoïde qui nous faisait défaut. Comme ton homme, il s'est senti attenint dans sa masculinité, et la psy du cecos et moi lui avons affirmé que cela n'avait vraiment rien à voir ! Et qu'il était toujours lui tout entier, tel que je l'aimais depuis longtemps. Dè le départ, j'ai pris l'habitude d'expliquer en cas de besoin que notre couple était stérile (ce qui est la stricte vérité), et d'affronter le fameux regard qui dit "ah, elle ne "peut" pas... Je préfère que les gens pensent ça, moi je m'en fiche ! L'accord du cecos a été une délivrance, on nous accordait enfin une chance, nous qui n'en avions pas eu une jusqu'ici, en fait... De mon côté, j'ai eu vraiment besoin de temps, car chaque mois, les reds qui débarquaient me réduisaient le coeur en miettes, même si je savais que c'était impossible, mon coeur espérait tout de même... il a espéré longtemps...
Et puis un jour, enfin, après une batterie de tests sanguins, examens physiques variés, la première iad (insémination avec donneur), on découvre le protocole, les piqûres à heures fixes, les pds (prises de sang) continuelles, et on espère.. On espère et on persévère, parce que même si ça ne marche pas, on sait qu'on a enfin une chance. J'ai eu du mal avec la première iad, j'ai eu l'impression de trahir JM, ce qui était stupide, mais c'était viscéral.... Et c'est passé, on a même eu de sacrés fou-rires, quand je me baladais dans les couloirs de la clinique avec le tube à essai coincé dans le soutif... au bout du 4ème essai, j'étais vraiment pas bien moralement, j'ai demandé un temps mort, et pendant 2 mois, j'ai soufflé un peu, malgré l'angoisse taraudante de l'horloge et de mes oeufs plus très frais qui se périmaient un peu plus chaque jour. Quand est arrivé la 5ème iad, tout est allé de travers, j'y croyais pas du tout du tout, alors on s'est retrouvés tout bêtes devant ce test pipi positif "zut le test a planté..." Ben non, et vous verrez, cette joie incroyable qui vous submerge, ça balaie toutes les épreuves... Bien sur, on sait que nous faisons partie des chanceux, nous en avons conscience chaque jour. Mais nous savons aussi que c'est l'amour et l'espoir qui poussent chaqu'un d'entre nous ici à affronter les épreuves sur son chemin. Pour avoir une chance, une vraie chance, et pour espérer vraiment avoir un enfant, que ce soit par la pma entre conjoints, par un don, par l'adoption. Alors oui, aujourd'hui, vous ne pouvez pas encore penser à cet espoir, mais il existe... Vous formez une équipe, et vous allez traverser une épreuve, qui cimente un couple comme rarement j'aurais pu l'envisager. J'espère que le diagnostic vous sera favorable, n'hésite pas à venir parler ici, nos proches nous soutiennent mais peu d'entre eux comprennent vraiment ce qu'est l'azoo (un de nos potes médecins nous a dit de partir aux Maldives. On a cru qu'il y avait un centre pma de pointe là-bas, mais après explication, il suggérait en fait que des vacances au soleil "débloqueraient" les choses. Hum, sans commentaire...)

Bref, toute cette tartine pour te dire que, si malheureusement l'azoo est confirmée, l'espoir existe, sous plein de formes différentes, et les décisions que vous prendrez ensemble seront les bonnes, car ce seront les vôtres, et la vie continue...
avatar
Jess

Date d'inscription : 09/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau couple concerné

Message  christie6868 le Dim 15 Mai - 14:48

Bonjour les filles, 

Merci vivement à toutes celles qui m'ont répondu et qui partage avec moi leurs expériences dans ce moment pas facile à vivre...

Je ne suis pas venue depuis un petit moment sur le forum, j'avais besoin de prendre un peu de recul pour pouvoir accepter la situation. J'ai pris une semaine de vacances avec mon homme, nous ne sommes pas partis mais nous avions besoin de nous retrouver, pour parler, rire, pleurer et se disputer aussi à certain moment. Nous avons parlé de notre situation à notre famille proche et ça fait du bien de se sentir soutenu et épaulé, même si parfois (souvent) la situation n'est pas facile à comprendre pour les personnes qui n'on jamais vécues cette épreuve. J'ai même une amie à qui j'ai voulu me confier qui à accuser notre mode de vie! Mai what the f***?!
Je regrette amèrement de lui en avoir parlé, elle est dans le jugement alors que j'avais juste besoin qu'elle m'écoute. Du coup je ne la considère plus comme une amie mais juste comme une simple copine. Cette situation permet vraiment de voir qui sont nos véritables amis et qui ne le sont pas. Je me rend compte à quelle point les "gens" sont fermés d'esprit et intolérants, ça fait mal au coeur mais c'est la triste réalité! Je me suis remise au sport aussi, ça me permet de me défouler et de me vider la tête... 

En ce qui concerne les rdv médicaux (le parcours du combattant plutôt), l'homme a rdv la semaine pro pour spermo de réévaluation et depuis juin chez l'urologue attitré au centre pma de notre région, j'espère que c'est un bon spécialiste.. on verra bien. L'homme est très très pessimiste en ce qui concerne le deuxième spermo, pour lui c'est foutu pour foutu, j'essaye de le rassurer comme je peux, de lui (re) donner confiance en lui avec ton mon amour mais je vous avouerai que je suis un peu démuni face à son mal être, du coup je mets ma propre tristesse entre parenthèse pour pas qu'on sombre tt les deux! 

Voilà les nouvelles les filles, 

A bientôt

christie6868

Date d'inscription : 26/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau couple concerné

Message  Hesperides le Jeu 16 Juin - 14:14

Bonjour Christie,

Bienvenue ici. Je suis le premier homme à te répondre je crois. Etant moi-même atteint d'azoospermie partielle, je peux te dire que le chemin est long pour accepter, pour s'accepter et pour prendre les bonnes décisions. Il est tout à fait normal que tu sois plus qu'impatiente et concrètement vu le temps que ça peut prendre, il faut faire les choses le plus tôt possible (rdv, traitement...etc). A la nuance près que d'abord, il faut digérer tout ça. Franchement, me concernant, je suis passé par tous les états possibles et inimaginables, la dépression profonde à pleurer tellement que j'aurai pu remplir une rivière, la rage (j'ai cassé une porte en frappant dedans alors que j'étais tout seul à la maison), la haine envers tout, l'abattement le plus complet (tu peux faire lire mon témoignage à ton homme si tu veux, je te le conseille vraiment) :
http://azoospermie.forum-actif.net/t812-un-de-plus-sur-la-longue-route

Ah et puis, le fameux syndrome de "l'inutilité" et du souhait de ma part que mon épouse retrouve quelqu'un avec qui ça pourrait marcher... Lorsque c'est l'homme qui n'est pas fertile, la maladie/pathologie l'atteint dans ce qu'il y a de plus profond, et beaucoup de femmes et d'épouses s'en rendent compte et sont d'un courage et d'une force exemplaire dans cette épreuve.

Comme le dit très bien Gridoune, il faut du temps. Pas du temps tout seul dans son coin à ruminer et se faire du mal. Du temps à prendre ensemble, avec ses vrais amis, avec sa famille (nous de notre côté, on a préféré ne pas le dire à nos parents, on a simplement informé un couple d'amis qui était passé par la même galère que nous).

Prendre du temps et en parler. D'ailleurs, toutes les personnes qui postent sur ce forum témoigneront d'une chose importante. Malgré les traversées du désert, malgré les échecs nombreux, malgré les fragilités et les crises de larmes inconsolables, ces épreuves forgent le couple.
Et quand je dis "forger", je pèse mes mots. De notre côté, même si c'est dur, ça a énormément renforcé notre relation de couple et nous a beaucoup apporté. Ne sois pas trop dure avec les amis  qui ne comprennent pas ou qui jugent. Bien souvent, c'est une réaction de défense devant une situation qu'ils ne comprennent pas et qu'ils jugent trop facilement par peur. Mais tu as raison, ça peut être aussi l'occasion de faire du tri.

Il y a mille et une raisons qui expliquent l'infertilité totale ou partielle. Quand tu sais que les récentes études sur la pollution montrent que d'ici 2050, un homme sur trois aura du mal à procréer, ça en dit long sur le monde dans lequel on vit et sur les conséquences des pesticides, des plastiques et perturbateurs endocriniens et de la pollution en général. Perso, je ne suis franchement pas un écolo converti mais ces expériences nous ont appris aussi, mon épouse et moi, à faire un peu plus attention à nous, à ce qu'on mangeait, à notre environnement... 

Et puis comme l'indique mon pseudo, il faut garder espoir, toujours, et se battre pour cet espoir. C'est drôle d'ailleurs, parce que quand je relis le forum et mes premiers posts, j'ai eu des réponses d'hommes super sympas, adorables, de femmes et d'hommes qui avaient bien galéré. Techniquement, ça ne m'a pas redonné espoir tout de suite mais j'étais sûr d'une chose, c'est que ça allait me faire du bien d'en parler et d'écrire (à nouveau, n'hésite pas à dire à ton homme, une fois que les choses iront mieux, qu'il doit lui aussi faire cet effort).

Courage !

Hespérides.

Hesperides

Date d'inscription : 07/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau couple concerné

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum