L'AZOOspermie

Don une évidence?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Don une évidence?

Message  Pourquoinous le Ven 30 Mai - 9:18

Bonjour à tous,

Voilà maintenant un peu plus d'un an que je vous suis en sous-marin...
Et aujourd'hui, j'ose enfin franchir le pas. Après 2 biopsies négatives, notre idéal c'est envolé.

Ma question est simple : le don a t il été pour vous une évidence ou un long travail sur vous même?


Merci de vos réponses

Pourquoinous

Date d'inscription : 30/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don une évidence?

Message  oui2012 le Ven 30 Mai - 13:36

Coucou,
Je ne sais pas si tu es nouvelle ici parce que moi je le suis Smile
Notre parcours est un peu différent du vôtre car nous avons fini par retrouver quelques spermatos ; enfin ça ne veut pas dire que ça va marcher pour nous, on n'a encore rien commencé.
Et puis, jusqu'à ce jour-là (le 16 mai, ce n'est pas très vieux) il paraissait inespéré que cela arrive et nous avions déjà décidé de mener deux démarches de front : avoir recours à un donneur pour avoir notre premier bébé et adopter un petit deuxième. Cela nous permettait de ne pas mettre tous nos oeufs dans le même panier au cas où la PMA ne marche pas. C'était aussi pour moi une manière d'équilibrer notre famille en faisant de moi une maman "d'adoption" plus que biologique, en revendiquant le fait que le lien biologique n'est pas l'essentiel du lien de filiation... Je ne sais pas si je suis claire, nous on s'est beaucoup pris la tête mais tout le monde ne le vit pas comme ça !
En tous les cas je pense que, d'une part, il ne faut pas faire "comme les autres" si vous ne le sentez pas, et trouver la solution qui vous ressemble le plus et avec laquelle vous vous sentez le mieux.
Nous, on a été voir chacun un psy, + une qu'on va voir ensemble de temps en temps pour essayer de clarifier tout ça... et, vraiment, ça fait du bien, surtout pour arriver à se demander ce qu'est pour nous être parents, et à quel "idéal" il nous fallait renoncer. Ma psy m'a dit un truc que je trouve très juste et très beau : quand un enfant naît, il doit être "adopté" par les adultes qui en auront la responsabilité et c'est ça qui fait d'eux ses parents, biologiques ou non. Nous avons tous des exemples d'enfants conçus naturellement pour qui, malheureusement, cette adoption ne s'est pas faite !

Je sais que tout ça c'est très dur et désespérant. Dis-toi qu'ici tu trouveras toujours quelqu'un pour te répondre quelque chose de gentil et essayer de te réconforter  I love you 
Et je suis sûre qu'au bout de ce long parcours, il y aura des bébés pour vous (et pour nous aussi j'espère Smile).
Bon courage en tous cas et à bientôt,
Marie
avatar
oui2012

Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 08/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don une évidence?

Message  Brouette le Ven 30 Mai - 17:54

Bonjour Poiurquoinous,

Nous avons appris l'azoospermie de mon conjoint en Janvier 2013, confirmation via la biopsie négative en Octobre 2013. Entre temps nous avons procédé à l'inscription au Cecso (Aout 2013).
Mais aujourd'hui mon homme ne trouve pas la force de reprendre contact avec le Cecos et donc de poursuivre le protocole.
Nous avons besoin de poursuivre notre projet de façon intellectuel, même si pour moi, le don est accepté. Mais je laisse le temps à chéri d'être sur à 100% et nous reprendrons les protocoles. Nous devrions recevoir un courrier du Cecos courant Novembre pour nous dire que le délais est écoulé.
Je t'avoue que parfois j'ai envie de le bousculer pour qu'on avance et que tout soit prêt pour le jour du courrier. Ms après je n'ai pas envie non plus qu'il se sente obliger d'accélérer, et chose qui me rassure il me dit qu'il veut cet enfant ms à besoin d'etre prêt à 100% pour le don avant de se lancer et de prendre des potentiels réflexions (médicales, enfants, famille etc)

Pleins de courage et n'hesite pas si tu as besoin
avatar
Brouette

Age : 32
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 29/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don une évidence?

Message  mymyle le Ven 30 Mai - 23:17

Pourquoinous
Pour nous ça été un choc a l'annonce de la biopsie négative, on espère toujours... On a décider de réfléchir et laisse pacer un peu de temps, on a adopter un petit chien, qui nous a combler de bonheur. Même si pour nous ce n'est pas notre bébé, c'est NOTRE chien...
Et au bout d'un an ça été une évidence, on voulai avoir une famille. On s'est inscrit au cecos et on attendu une autre année. Et maintenant on a commencer les essai  Very Happy , et dans notre tête tout est clair, on sait ou l'on va! 
Il vaut mieu être sur, sans trop attendre! Mais il faut surtout que vous soyez a l'aise avec cette décision.
Bon courage
avatar
mymyle

Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don une évidence?

Message  Pourquoinous le Mar 3 Juin - 8:32

Merci de vos réponses.

Je pense que si il n'y avait que lui mon homme laisserait tomber mais pour moi il est près à accepter le don. Et moi, dans tout ça je suis paumée.. Est ce égoïste de ma part de vouloir cet enfant?
C'est une situation vraiment difficile, je trouve. On est amené à se poser des tonnes de questions et au final on avance pas.

Pourquoinous

Date d'inscription : 30/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don une évidence?

Message  Batfranki le Mar 3 Juin - 18:50

Bienvenue dans le clan des gens qui se posent mille questions... malheureusement (comme on dit à tout le monde ici).

Pour nous, l'annonce a été une vraie bombe. On ne s'y attendait pas du tout et je ne m'attendais pas du tout à un verdict aussi radical : 0 zozo au premier spermo, 0 zozo au deuxième spermo, 0 zozo au troisième spermo, 0 zozo à la biopsie !

Pour nous, le deuil a été vite fait (enfin vite... à ce moment-là ça te semble insurmontable).

Je ne serai jamais papa génétique, mais mon objectif de vie a toujours été d'avoir une famille. Je ne pouvais pas nous imaginer sans enfant.

Vu que les solutions ne sont pas multiples, on avait donc un choix assez simple à faire : don ou adoption.
Les deux soulèveront des questions, des doutes, des incertitudes, certainement des disputes, des explications, des moments de peine. Mais je ne pourrai jamais être un papa biologique normal. Faudra faire avec.

Je ne voulais pas priver ma femme d'une grossesse. C'était à elle de choisir si elle acceptait ou non ce schéma particulier. Nous n'étions pas certains que cela fonctionnerait pour elle, mais nous avons fait le choix de tenter l'insémination avant l'adoption. Parce que c'était plus simple, d'abord. Parce que cela nous semblait la première piste à essayer. Et que l'adoption restera toujours possible malgré tout.

Qui sait, peut-être aura-t-on plus tard envie de tenter l'adoption ? Rien n'est encore gravé dans le marbre Smile

Je peux comprendre que certains redoutent à franchir le pas. Si tu t'imagines le jour où ton enfant, devenu ado, te ressortira dans la tronche : "de toute façon, tu n'es pas vraiment mon père", tu n'as pas envie de te mettre dans cette situation inconfortable. Tu limites les risques et alors tu t'abstiens d'avoir des enfants. Mais, pour moi (et ce n'est que mon humble avis), en choisissant la "sécurité", on se prive aussi d'un tas de joies. Je m'imaginais toujours que nous finirions en vieux couple frustré, aigri, qui tire la gueule à chaque fois qu'on lui annonce qu'un tel ou une telle va avoir un bébé (ce que j'ai fait entre le mois de septembre 2013 et le mois d'avril 2014).

Et ce ne sera plus jamais notre cas Smile

J'espère que j'ai pu t'aider dans ta réflexion.

Batfranki

Age : 31
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 03/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don une évidence?

Message  dehaynin le Jeu 5 Juin - 11:58

Bonjour,

Pour témoigner sur ce fil en tant qu'homme :

Je suis passionné de généalogie, donc au sens large d'histoires de familles, et j'ai poussé le vice jusqu'à faire un test génétique pour connaître l'origine des lignées paternelles et maternelles.

Ce qui ressort de tout çà, c'est que les européens sont finalement peu variés, nous sommes par exemple quasi tous descendants indirects de Charlemagne (et d'Attila!) : il n'existe que quelques haplotypes http://www.eupedia.com/europe/origins_haplogroups_europe.shtml.

Sur un temps plus ou moins lointain, nous sommes tous cousins !

Dans mon cas je suis R1B-L21, c'est à dire d'origine "celtique" soit environ 20% de la population métropolitaine, 40% chez mes cousins anglais et 80% de la population Irlandaise!

Donc déjà si on prend un donneur de ta zone géographique, et qu'il te ressemble physiquement, il y a de très fortes chances que vous partagiez la même lignée paternelle ancienne !

Ensuite, il ne faut jamais oublier le poids de l'éducation, toujours pour parler de mes histoires de famille :

Ma grand mère maternelle est décédée la veille de ses trente ans, mon grand père s'est remarié, son épouse a adopté ma mère, et par la suite ils ont été extrêmement présent dans mon éducation. Il y a une grande part de moi qui vient de ma "mamy" même si le lien du sang n'est pas là.

Plus fort, ma famille paternelle descend de gens peu recommandables (euphémisme), mon grand-père, orphelin a été adopté par un couple "de notables" sans enfant et amené en métropole. Il est devenu le premier lettré de la famille, le 1er bachelier, et à dire vrai le premier "intellectuel" tout court. Ils ont eu une influence déterminante. Lui et toute sa descendance n'ont jamais eu de problème.
Aujourd'hui, je porte le même nom que ma famille resté outre-mer, mais "moralement" on a plus grand chose en commun, c'est assez difficile de se comprendre.
J'ai parfois le regret de ne pas porter le nom du couple de mes arrière grand parents adoptifs !

Je suis bien plus le résultat de mon éducation que de mes gènes !

Bref, tout cela m'amène a penser que le don est une bonne solution, la principale difficulté viendra à l'adolescence (et encore rien ne t'oblige à en parler!). Ce serait plus difficile de vivre sans enfant, quand on en a envie (j'ai connu ce cas aussi avec une grand tante stérile, que dire, ils ont été malheureux toute leurs vies...).

Evidemment, si je peux transmettre mes gènes, comme tout le monde je préférerai (ne serait ce que pour éviter les justifications), mais on a des solutions inimaginables il y a encore 50 ans.

Voilà voilà,

Bonne courage

Alexandre
avatar
dehaynin

Localisation : IDF
Date d'inscription : 27/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don une évidence?

Message  Gone le Sam 7 Juin - 10:06

Je suis d'accord avec ce que tu dis. Néanmoins, il doit y avoir de multiples exemples du contraire, à savoir des enfants qui ne réussissent pas à se sentir bien dans une famille où tout l'amour est réuni.

Ce n'est pas pour rien qu'il existe une association des enfants nés du don. Ils le vivent mal dans la majorité des cas. 

De mon côté, le choix est très difficile. Je n'ai connu que ma femme et elle n'a connu que moi. L'intervention d'une troisième personne est pour moi difficilement concevable.

Gone

Date d'inscription : 12/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don une évidence?

Message  Chatt le Sam 7 Juin - 10:47

Issus du don où non, des enfants qui ne se sentent pas bien dans une famille où tout semble reuni pour qu'ils le soient, il en existe des millions...

Gone, si pour le moment, concevoir un enfant en faisant appel à un tiers te semble inconcevable, c'est un choix legitime qui doit etre respecté...l'essentiel c'est que vous soyez tous les deux à l'aise avec cette démarche.

J'ai mis du temps pour ma part à accepter...ma grossesse n'a pas été sereine en partie à cause de ce tiers, sujet de beaucoup d'angoisses, mais si tu savais aujourd'hui comme je ne regrette rien.

Devenir parents, aimer c'est aussi accepter de prendre des risques. Le risque de voir souffrir son enfant fait partie de ceux-ci et quelque soit la raison de cette souffrance...bien plus que le don, je pense que mon fils aura bien d'autres raisons d'etre un peu névrosé pendant toute sa vie, comme son pere et sa mere l'etaient deja avant sa venue au monde  Very Happy  et comme nous le sommes tous un peu dans ce bas monde.

Et puis pour finir, je peux t'assurer que les enfants issus du don ne souffrent pas tous de façon majoritaire. Ceux qui vont bien, on ne les entend pas tout simplement... Je suis heureuse que des assos existent pour accompagner ces jeunes  en souffrance et je n'empecherai pas mon fils d'adherer s'il en ressent le besoin.

Dans tous les cas et quelque soit l'issue de votre reflexion, je vous souhaite beaucoup de bonheur a tous les deux.

Plein de bises

Chatt.

_________________
39 ans tous les deux. Ensemble depuis 2001.
2004 : Premiers essais bébé.
2006 : OATS diagnostiquée. Opération varicocèle. Pas d'amélioration.
2007 : FIV envisagée mais prostatite aigue.
2008 : Azoo diagnostiquée. Biopsie négative.
2009 : Inscription CECOS Rennes. Attente de 18 mois raccourcie grâce au don d'une fée. 
2009-2010 : 5 IAD négatives. FIVD en septembre 2010 +++.
Naissance de notre fils le 18 mai 2011 à 37SA. Enfin trois!
avatar
Chatt
Admin

Age : 41
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don une évidence?

Message  artemis.g le Mar 15 Juil - 16:32

Gone,
j'ai fait beaucoup de recherche sur les enfants nés du don. Ceux qui se réunissent en association sont ceux pour qui le secret a été gardé et qui ont découvert à l'âge adulte qu'ils étaient nés d'un don. Je crois que si un enfant grandit dans la vérité, en lui disant que papa est malade, que sa maladie l'empêche d'avoir des enfants, et que du coup il a fallu aller chercher la "graine" ailleurs l'enfant le comprend...
C'est ce que je pense aussi.

artemis.g

Date d'inscription : 07/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don une évidence?

Message  oui2012 le Mer 16 Juil - 10:46

d'accord avec toi artemis !
Et puis je crois que l'important c'est surtout de donner à votre enfant les billes pour affronter la vie, car des difficultés, il en aura forcément (liées au don ou à tout autre chose)
avatar
oui2012

Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 08/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don une évidence?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum